Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : coup dur pour les discothèques qui ne pourront pas rouvrir avant septembre

-
Par , France Bleu Auxerre

Les discothèques ne rouvriront pas avant septembre au moins selon le gouvernement. Une douche froide pour le monde de la nuit qui espérait une réouverture au 1er juillet.

Le Red Line à Auxerre reprise en février 2020 ne rouvrira pas avant septembre
Le Red Line à Auxerre reprise en février 2020 ne rouvrira pas avant septembre - Christophe Coulombel

Pas d'ouverture des discothèques cet été : Le gouvernement n'autorise pas les établissements de nuit à accueillir du public avant septembre au moins. Une douche froide pour les professionnels du secteur qui espéraient une réouverture au 1er juillet comme Christophe Coulombel, le patron du Red Line, située dans la zone des Clairions à Auxerre. 

Ecoutez Christophe Coulombel, patron du Red Line à Auxerre

Vous avez repris l'établissement un mois tout juste avant le début du confinement, le 14 février pour la Saint Valentin. Votre rêve d'ouvrir une discothèque à un peu viré au cauchemar ? 

Oui, j'ai du fermer après seulement un mois d'activité. Je venais d'investir tout mon argent personnel et aujourd'hui les loyers et les charges fixes tombent toujours. J'ai eu très récemment un prêt garanti par l'Etat mais il n'a été calculé que pour tenir jusqu'à juillet alors que le gouvernement propose au mieux une ouverture en septembre. Il y a donc là encore, un manque à gagner et un trou financier important.     

Pensez-vous que "le gouvernement signe l'arrêt de mort des discothèques" comme l'a déclaré l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie ?

Je partage complètement cet avis. Je trouve anormal que des rassemblements aient eu lieu pour la fête de la Musique notamment dans les grandes villes alors que nous nous ne pouvons pas recevoir de public.  J'ai le sentiment que l'on nous vole notre métier alors que nous savons justement accueillir du monde. Nous avons des mesures de sécurité et sanitaire adaptées mais nous ne sommes pas écoutés ou en tout cas, pas entendus.

Comment envisagez-vous l'avenir ?

Si je tiens jusqu'à septembre cela devrait aller. Aujourd'hui, je me retrouve endetté pour un événement que je subis comme tout le monde et maintenant on nous fait une mauvaise publicité.  Le Red Line emploie un portier à temps plein, et quatre petits contrats de dix heures. Les établissements dit festifs, musicaux et nocturnes en France compte 200 000 emplois dont la moitié indirects et représente à peu près de deux milliards chiffre d'affaires.

______________________________________________
France Bleu Auxerre est à vos côtés pour vous accompagner pendant la   période de déconfinement. Du lundi au vendredi à 7h17, votre radio   s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron   industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se   porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de   coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu