Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" en Normandie : les croisières fluviales sauvées par les touristes européens

"La relance éco" comme tous les jours sur France Bleu Normandie. Aujourd'hui, on vous emmène faire un tour en croisière. Elles ont repris du service après quatre mois d'arrêt. C'est le cas de la société CroisiEurope, leader de la croisière fluvial en Europe. Reportage à Rouen.

Le Botticelli a accosté jeudi sur les quais de Rouen
Le Botticelli a accosté jeudi sur les quais de Rouen © Radio France - Flavien Groyer

Comme tous les jours, France Bleu Normandie s'intéresse à la reprise économique sur le territoire. La rédaction vous emmène faire un petit tour en croisière fluviale sur la Seine. Les croisières sont désormais possibles et la société CroisiEurope s'est relancée depuis le 13 juillet avec un premier voyage sur la Seine entre Paris et Honfleur. 

Les touristes répondent présents

Avant de monter sur Le Botticelli, il faut montrer patte blanche : prise de température, port du masque pour tous les déplacements et un petit coup de gel hydroalcoolique sur les mains. 

Cela ne dérange pas les touristes allemands qui sont montés à bord à Paris le 13 juillet dernier. Ils ont d'ailleurs profité de la Fête Nationale dans la capitale. Il n'y a que ce groupe d'Allemands pour cette première semaine de croisière mais la présence de nos amis germanophones est un bon signe selon Luis Espadale, directeur d'exploitation de CroisiEurope sur la Seine : "L'espace Schengen est ouvert donc nous pensons que les Européens et les Français seront là. On est très centrés sur les marchés européens donc pour nous ça va ! C'est une bonne nouvelle" sourit-il. 

Les touristes allemands se prélassent dans le grand salon du Botticelli
Les touristes allemands se prélassent dans le grand salon du Botticelli © Radio France - Flavien Groyer

Dans le grand salon, Utte, une touriste allemande est assise sur de beaux canapés en cuir. Elle est même prévoyante : elle porte un manteau de pluie ! Cette habitante de Dresde avait réservé il y a plusieurs mois déjà pour son groupe : "Je suis la guide du groupe, j'ai attendu trois mois à cause de cette crise avant de venir en France. J'étais très triste. Dès que nous avons pu, nous sommes venus. J'avais un peu peur au début mais tout est bien organisé donc j'étais rassurée".

Une activité totalement au point mort pendant le confinement

Pendant le confinement, la totalité de l'activité de CroisiEurope s'est arrêtée. Certains vacanciers ont purement et simplement annulé leur croisière, d'autres attendent encore. Pour cette première semaine Le Botticelli est quasiment plein : 105 allemands en tout. Un bon chiffre pour Luis Espadale : "Cela représente 75% du remplissage du bateau, c'est plutôt un bon remplissage pour la première ! On ne s'attendait à reprendre avec un si grand nombre de passagers !"

Morgane, animatrice sur la bateau et Luis Espadale, le directeur d'exploitation de CroisiEurope sur la Seine
Morgane, animatrice sur la bateau et Luis Espadale, le directeur d'exploitation de CroisiEurope sur la Seine © Radio France - Flavien Groyer

Ecoutez le reportage de Flavien Groyer à bord du bateau Le Botticelli

Il était temps de reprendre pour Soutah, le chef cuisinier, en chômage partiel pendant presque quatre mois :"La compagnie avait besoin de reprendre, ce sont des emplois derrière qui sont en jeu. Je vous cache pas que je suis content" dit-il le sourire aux lèvres. 

Pour le moment, un seul bateau est reparti voguer sur la Seine. Deux autres navires de la flotte de CroisiEurope devraient repartir d'ici quelques semaines. 

CroisiEurope est la seule compagnie a relancer ses croisières sur le Seine. Au niveau national, 28 bateaux fluviales devraient se relancer au mois d’août sur les 55 existants. Les réservations repartent doucement à la hausse selon Eric Collange, directeur commercial de CroisiEurope : "Nous sommes à 240 passagers par jours qui réservent, l'an dernier on était à 400 réservations". 

Un coup de pouce pour le tourisme local

Cette croisière est une bonne nouvelle pour les communes qu'elle traverse : visites, shopping, l'économie devrait être dynamisée. A Rouen par exemple, les touristes allemands ont visité les lieux phares de la ville et sont allés admirer Cathédrale de Lumière le jeudi soir. 

Le bateau continue ensuite sa route jusqu'à Caudebec-en-Caux. Le groupe descendra à Honfleur et de nouveaux touristes embarqueront pour la remontée de la Seine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess