Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : "Faire rire un public réduit et masqué", le défi de L'Espace K à Strasbourg

Comment jouer devant un public réduit et masqué ? Voilà l'énigme que vont devoir résoudre les salles de spectacles autorisées à rouvrir ce lundi 2 juin. A Strasbourg, L'Espace K planche sur l'équation.

Jean-Luc Falbriard, alias Capitaine Sprütz, directeur artistique de la salle de spectacle l'espace K à Strasbourg.
Jean-Luc Falbriard, alias Capitaine Sprütz, directeur artistique de la salle de spectacle l'espace K à Strasbourg. © Maxppp - Denis Werwer

L'annonce du Premier ministre de rouvrir dès le 2 juin les salles de spectacles a été une vraie surprise pour Jean-Luc Falbriard, le directeur artistique de L'Espace K à Strasbourg. Depuis la mi-mars quatre spectacles ont été reportés à la saison prochaine, trois autres annulés, l'humoriste et son équipe avaient fait une croix sur la saison et pensaient reprendre en septembre : "_Nous n'avions pas imaginé reprendre quelque chose en juin ou même cet été_. On se préparait pour septembre ou même plus tard". 

Passée la surprise, Jean-Luc Falbriard réfléchit à "faire revenir des spectateurs d'ici fin juin comme un test pour la rentrée". L'humoriste voudrait tester son personnage de l'espace "Le capitaine Sprütz" pour "voir comment on peut accueillir des spectateurs avec les conditions sanitaires nécessaires".

Jouer devant un public réduit et masqué

Ce sont ces conditions sanitaires qui inquiète Jean-Luc Falbriard. Pour lui "jouer devant un parterre de gens masqués, éloignés les uns des autres, ce n'est pas l'essence du spectacle vivant". Le capitaine Sprütz s'interroge sur l'ambiance qu'il peut y avoir dans salle aussi clairsemée. "Il faut préparer les artistes à ce choc".  

Côté finances, Jean-Luc Fabriard rappelle que des structures comme la sienne sont "tributaires du public et donc de la billetterie". Selon lui, "la seule formule économique tenable, ce serait de ne rien faire du tout et ça nous semble aussi compliqué, donc _on va prendre ce risque_, épaulés par la ville de Strasbourg". L'Espace K peut accueillir 190 personnes, avec les normes sanitaires, ils ne seront plus que 45. 

Retrouvez la chronique “La relance éco” à 7h15 tous les jours sur France Bleu Alsace

France Bleu Alsace est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu