Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco": dans l'agglo du Mans, Le Fenouil Biocoop reprend son rythme habituel

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Comme tous les commerces alimentaires, la coopérative sarthoise doit composer avec les nouvelles règles de prudence sanitaire, tout particulièrement pour la vente en vrac. Le Fenouil Biocoop retrouve malgré tout son fonctionnement classique avec - c'est nouveau - un service drive en plein boom.

la coopérative sarthoise compte cinq magasins dans l'agglomération mancelle dont un (ici en photo), place de la République au Mans
la coopérative sarthoise compte cinq magasins dans l'agglomération mancelle dont un (ici en photo), place de la République au Mans © Radio France - Bertrand Hochet

Presque comme avant. Depuis le 11 mai 2020, les cinq magasins du Fenouil Biocoop ont repris leurs horaires habituels dans l'agglomération du Mans. Comme tous les commerces alimentaires, ils étaient restés ouverts pendant le confinement mais avec une amplitude moindre. "Nous avons noté un recul de la fréquentation d'environ 30% - 35%", souligne Frédérique Carlier, directrice générale de la coopérative. Mais dans le même temps "le panier moyen - c'est à dire la valeur des courses - a grimpé de 50% à 60%". Ces deux derniers mois, à l'image de tous les Français, les Sarthois confinés ont beaucoup plus cuisiné que d'habitude. "Les ventes de farine et de levure" ont, par exemple, "fortement augmenté", constate Frédérique Carlier. 

De nouvelles habitudes de consommation 

Alors tendance éphémère ou durable? "Peut-être que durant la crise, les gens ont pris conscience que cuisiner n'était pas si compliqué", avance la directrice générale du Fenouil Bioccop. "Que les clients se tournent vers les produits locaux, les fruits et les légumes bruts était déjà une tendance. Reste à savoir si cela va durer une fois que les cantines d'entreprise et les restaurants auront rouvert", nuance Frédérique Carlier. 

Prudence pour les produits en vrac

Dans les cinq magasins du Fenouil Biocoop, comme dans tous les commerces, les clients doivent porter un masque. La vente de produits en vrac - qui est l'une des marque de fabrique de la coopérative - est soumise à des règles d'hygiène assez strictes. "Il n'est plus possible de venir avec son propre contenant", indique Frédérique Carlier, la directrice générale. "Nous avons toujours nos sachets krafts à disposition des clients", indique-t-elle. La responsable le reconnaît : "le vrac est l'un des rayons les plus compliqués à gérer".  

Le drive monte en puissance

L'autre tendance observée par la coopérative sarthoise depuis le début de la crise sanitaire est l'intérêt croissant pour le drive, c'est à dire le retrait des courses préalablement commandées sur Internet. "C'est un service que nous avions déjà initié dans notre magasin Atlantides", rappelle la directrice générale du Fenouil Biocoop. "Compte tenu de l'augmentation de la demande, nous avons ouvert en urgence le drive dans notre magasin de Sargé", explique-t-elle. "Le clic and collect perdure dans ces deux magasins", résume Frédérique Carlier. 

► Ecoutez la chronique "La relance éco" de 7h15 sur France Bleu Maine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu