Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : dans la Loire Emmaüs a perdu 200 000 euros mais veut rebondir

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les sites de Saint-Etienne et Firminy (Loire) ont rouvert leurs accueils ces derniers jours. Celui de Montbrison devrait l’être la semaine prochaine. Mais l’association d’aide aux plus démunis va payer un lourd tribut et va plus que jamais compter sur la solidarité pour se relancer.

Une magasin Emmaüs (Illustration).
Une magasin Emmaüs (Illustration). © Maxppp - Valérie Vrel

Karim Yacoubi, l'un des responsables d'Emmaüs dans la Loire

Karim Yacoubi, vous êtes l'un des responsables de la communauté Emmaüs dans la Loire. Comment se sont passés les derniers mois ?

Les deux ou trois derniers mois ont été compliqués car on a du stopper l'activité. On n'a pas pu assurer le livraisons prévues en amont et il a fallu instaurer des règles strictes dans la communauté ce qui n'est pas simple car nous hébergeons 75 personnes. L'activité a repris progressivement depuis 3 semaines.

Financièrement quels sont les dégâts ?

A ce jour nous avons perdu 200 000 euros. Grace à une gestion rigoureuse les années précédentes, on a pu amortir le choc et nous ne sommes pas dans le rouge. On aurait été dans le dur si on avait dû faire un mois de plus. 

Concrètement quelles sont les conséquences de cette perte sèche ?

On doit réduire la voilure sur l'accueil. On ne peut plus les recevoir comme il se doit. Nous étions très portés sur la solidarité extérieure. On aidait à Briançon, dans la jungle de Calais, pour SOS Méditerranée. On ne pourra plus le faire. En tout cas pendant un laps de temps, histoire de reconstituer de la trésorerie. 

Vous avez forcément besoin d'aide pour relancer la machine, de l'aide d'abord humaine ?

On a besoin de beaucoup d'aide car nos bénévoles sont composés en majorité de gens qui ont en moyenne 70 ans. Ce sont les plus fragiles. Alors aujourd'hui nous sommes en manque de bénévoles. Je lance un appel : venez nous aider à aider ! Sur un plan financier, Emmaüs a fait un appel à la solidarité nationalement.

_________________________________________________________________   
France Bleu Saint-Étienne Loire est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, filière économique). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu