Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : dans la Loire, Souchon Boissons veut des verres avec les Verts

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La finale de la Coupe de France de vendredi entre le PSG et l'AS Saint-Étienne sera un rendez-vous bien entendu festif qui va faire du bien sans doute aux bars et aux restaurants qui ont l'habitude de retransmettre les matches des Verts mais qui en sont privés depuis 4 mois.

L'entreprise Souchon Boissons à la Ricamarie, société familiale depuis 1922.
L'entreprise Souchon Boissons à la Ricamarie, société familiale depuis 1922. © Radio France - DV

Dans "la relance éco", on poursuit notre tour d'horizons de ces acteurs qui gravitent autour de l'AS Saint-Étienne, avant la finale de la Coupe de France ce vendredi contre le PSG.  Pour beaucoup de bars et restaurants, le fournisseur s'appelle Souchon Boissons, installé à la Ricamarie. 

La relance éco avec Philippe Souchon de Souchon Boissons.

Philippe Souchon, quel est l'impact de l'arrêt du football depuis quatre mois ?

Il y a un impact car le foot est un vecteur de consommation. ce sont des instants festifs autant dans les bars qu'en extérieur. Depuis l'arrêt brutal mi-mars c'est un manque à gagner pour nos clients et pour nous en bout de ligne. C'est dur de quantifier la part de consommation liée au football. La plupart de nos établissements qui surfent sur la vague verte ont aussi une autre activité à côté le restant de la semaine. Les jours de matches à Saint-Étienne on voit que tous ceux qui gravitent autour du stade ont un afflux de consommateurs et on le sent aussi pour les établissements qui ne sont pas forcément aux abords du stade et où les supporters se retrouvent pour les matches à l'extérieur.

Ces dernières années il y a eu des grands moments de l'ASSE qui ont eu un impact sur votre activité ?

J'ai deux souvenirs en tête. Le premier c'est la finale de la Coupe de la Ligue en 2013. Ça avait été une grande fête et un écran géant avait d'ailleurs été installé sur la Place Jean Jaurès. Ça avait animé tous les établissements qui avaient pris part à la retransmission. Le deuxième exemple c'était en Ligue Europa. Le jour où Manchester United était venu à Saint-Étienne, ça avait été exceptionnel. Beaucoup d'établissements s'étaient pris au jeu et les supporters aussi bien évidemment.

Au-delà du rapport avec le foot, comment va votre activité et quelles sont les perspectives pour les semaines et mois à venir ?

C'est un redémarrage en demi-teinte depuis le 2 juin. En volume, on a perdu 35% de notre activité en juin. On devrait être autour de -20% sur l'été. Il nous manque l'activité des fêtes et des manifestations extérieures, les festivals, les kermesses. Il nous manque aussi tous les établissements de nuit qui restent fermés. Ce sont des clients auxquels on pense beaucoup parce que nous avons été à l'arrêt pendant deux mois et demi. Eux ça fait déjà 4 mois. Les perspectives sont sombres car on pense qu'il sera difficile pour eux de rouvrir avant le mois de septembre.

Souchon Boissons emploie une centaine de personne entre la Loire et la Haute-Loire.
Souchon Boissons emploie une centaine de personne entre la Loire et la Haute-Loire. © Radio France - DV

____________________________________________

France Bleu Saint-Etienne Loire est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région. Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess