Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : dans la Manche, les meuniers ont mis la main à la pâte

-
Par , France Bleu Cotentin

Le confinement a poussé les Français à s'occuper. Et beaucoup d'entre eux ont pâtissé. Durant plusieurs semaines, la consommation de farine a explosé. Les meuniers artisanaux comme le Moulin du Ham dans le Cotentin, en ont profité.Parole donnée à son propriétaire aujourd'hui.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Franck Dubray

La minoterie Roupsard, c'est une institution dans le Cotentin. Le "Moulin du Ham" produit de la farine de pays que l'on retrouve dans différents magasins. Et durant le confinement, sa production a été très convoitée par la grande distribution qui s'est parfois retrouvée en rupture de stocks. Entretien avec Arnaud Roupsard.

L'activité de minotier a été soutenue durant le confinement!

Effectivement, de mi-mars à début juin, on a eu beaucoup de travail. Nous étions largement au dessus de la production classique. Notre organisation familiale et artisanale nous a permis de nous adapter en travaillant plus et nous avons pu répondre en partie à la hausse de la demande. 

Avez-vous eu des commerçants qui se sont tournés vers vous alors qu'ils n'étaient pas vos clients?

Bien sûr. Toutes les grandes enseignes de la distribution nous ont contacté, alors que nous n'étions pas fournisseurs de tous ces magasins. Mais la notion de "consommation locale" les a incité à se tourner vers nous. D'autant que les industriels étaient pour certains à l'arrêt. Mais aujourd'hui on est revenu à des flux plus normaux pour nous, justement, depuis que les grands minotiers ont repris leur activité à plein régime. Mais nous avons quand même gardé quelques nouveaux clients.

Pensez-vous qu'à moyen terme, ce mouvement qui consiste à dire, "il faut consommer local", vous sera profitable?

Je pense car cela fait près de 20 ans que nous avons mis en place une démarche appelée "moisson du Cotentin", qui implique des agriculteurs du secteur. Je suis convaincu que des épisodes comme celui que nous venons de vivre devrait avoir des répercussions positives sur cette initiative.

La relance éco dans la Manche : la farine, or blanc du confinement

Retrouvez la Relance éco dans la Manche, tous les matins à 7h15, sur France Bleu Cotentin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu