Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco dans la Manche : les restaurants rouverts dès le 2 juin

-
Par , France Bleu Cotentin

A l'heure de la phase 2 du déconfinement, il y a une profession qui retrouve enfin le sourire : la restauration. Fermés depuis le 14 mars au soir, les restaurateurs ont résisté comme ils l'ont pu durant la crise. Ils vont de nouveau accueillir des clients à partir de mardi 2 juin.

Les cuisines des restaurants vont bientôt retrouver leur animation, dans le respect des règles barrière.
Les cuisines des restaurants vont bientôt retrouver leur animation, dans le respect des règles barrière. © Maxppp - Clemens Bilan

"C'est une nouvelle que nous attendions avec espoir et impatience", se félicite Patrice Girres, restaurateur et hôtelier à Ducey. Le président délégué pour la Manche des Logis de France ne cache pas sa satisfaction de pouvoir remettre ses équipes au travail. "Nous serons prêts", assure-t-il avant d'ajouter "nous avons eu le temps d'anticiper les mesures barrière qu'il faudra respecter dans nos établissements".

Une annonce trop tardive

Plus au nord dans le département de la Manche, Laurent Marie est satisfait lui aussi, mais agacé. Le restaurateur tourlavillais, fondateur de la chaîne "Oncle Scott" regrette amèrement que l'annonce de la reprise n'ait pas été faite plus tôt dans la semaine. "Nous sommes jeudi soir. Ca nous laisse 4 jours dont un week-end à rallonge pour nous mettre en situation de servir nos clients! Ca ne se fait pas comme ça". Et quand on lui demande s'il n'y avait pas moyen d'anticiper, Laurent Marie indique que "ça aurait été un coup de poker!"

Dès lors qu'on perd 10% de notre chiffre d'affaire, on n'est plus rentable

Les restaurateurs vont donc devoir relever le défi d'être ravitaillés par leurs producteurs en un temps limité et tous en même temps. Alors il faut s'attendre à des cartes simplifiées dans les premiers jours, car tous les produits ne seront pas disponibles. Et puis il va falloir adapter les salles au nécessaire respect d'une distance de un mètre entre chaque table. "Dans les petits établissements, cette règle se traduira par une forte baisse de leur chiffre d'affaire et une remise en cause de leur modèle économique", s'inquiète Patrice Girres. "Même dans les restaurants disposant d'une grande capacité d'accueil, ça ne sera pas sans conséquence", renchérit Laurent Marie. "Dès lors que l'on perd 10% de notre chiffre d'affaire, on n'est plus rentable. Alors j'ai décidé de _laisser la moité de mon personnel au chômage partiel_. D'autant que je ne sais pas si les clients seront au rendez-vous", poursuit le fondateur d'Oncle Scott.

L'espoir de clients étrangers

Il y a en tout cas une mesure qui ravit le président départemental des Logis de France, c'est la fin de la limitation de circulation à 100 km. Depuis son Auberge de la Sélune à Ducey, Patrice Girres espère que cette mesure sera de nature à faire venir plus de touristes, notamment étrangers cet été dans le département : "hôtels et restaurants en profiteront!"

La relance éco dans la Manche : les restaurateurs de nouveau ouverts le 2 juin

Retrouvez la relance éco dans la Manche, tous les matins à 7h15 sur France Bleu Cotentin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess