Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : dans le nord de l'Yonne, l'activité de Prysmian n'a pas été impactée

-
Par , , France Bleu Auxerre

Prysmian, spécialisée dans la fabrication de câbles électriques et de fibre optique compte deux sites dans l’Yonne? à Gron et Paron. C’est l’un des plus gros employeur icaunais avec près de 700 personnes et les deux usines n’ont jamais fermé pendant le confinement

L' entreprise Prysmian basée à Paron et Gron dans l'Yonne
L' entreprise Prysmian basée à Paron et Gron dans l'Yonne © Radio France - Delphine Martin

Au début de la crise sanitaire du coronavirus , des entreprises françaises ont pu très rapidement se fournir en masques car elles sont aussi implantées en Chine. C’est le cas notamment de Prysmian, leader mondial dans la fabrication de câbles électriques et de fibre optique qui compte deux sites dans l’Yonne? à Gron et Paron. Laurent Tardif est le Président Directeur Général de Prysmian.

Ecoutez Laurent Tardif PDG de Prysmian

Comment Prysmian a fait face à cette crise sanitaire ?

Une partie du personnel, essentiellement dans les bureaux, a été mise en télétravail mais 70 % du personnel des sites de Gron et Paron ont continué à travailler dans les usines. Très vite, dès le début du confinement, ils ont pu disposer de masques pour se protéger , le groupe Prysmian dispose en effet de plusieurs usines en Chine et Italie. Il a donc pu fournir des masques à ses usines françaises. Grâce à cela, l’activité s’est maintenue quasiment au même niveau à Gron et à Paron car le carnet de commande était déjà bien fourni. 

Est-ce que les affaires reprennent depuis le 11 mai ?

il y a des secteurs d'activité sur lesquelles nous avons des carnets de commandes plein à court et moyen terme.  Notamment la fabrication de câbles haute et très haute tension demandés sur des projets français de fermes éoliennes par exemple. En revanche, nous avons d'autres marchés qui ont fortement ralenti comme dans le bâtiment, la construction dans les infrastructures, où là, il a fallu ralentir la fabrication.

Quel impact pour le développement futur de Prysmian ?

L'après sera différent, ce que l'on perçoit déjà c'est un développement du numérique. Sur ce marché la demande de fibre optique devrait donc se maintenir  puisque le déploiement de la fibre optique devient essentiel avec le recours important au télétravail. Mais en revanche, nous nous attendons à une baisse d’activité dans le BTP ce qui pourrait impacter la fabrication sur certains sites. En terme d'emplois, il est trop tôt pour dire s'il y aura des conséquences, mais pour l'instant, il n'y aura pas d'impact sur l'emploi dans nos usines en France. 

___________________________________________
France Bleu Auxerre est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Du lundi au vendredi à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu