Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : dans les campings de Lorraine, "il va falloir contingenter"

Chaque jour, France Bleu s'intéresse à un secteur en pleine reprise à l'heure du déconfinement. Pour les campings, qui peuvent rouvrir le 2 juin, c'est le soulagement, mais aussi le début d'une période d'adaptation complexe, selon le président de la fédération lorraine de l'hôtellerie de plein air.

Camping à Sierck en Moselle.
Camping à Sierck en Moselle. © Maxppp - Pierre HECKLER

Il pousse un grand "alleluia" qu'il tempère aussitôt par "les ennuis commencent". Thierry Quinot a reçu avec soulagement et même surprise l'annonce, par le Premier ministre, jeudi 28 mai, que les campings et autres camps de vacances pourraient rouvrir dès le 2 juin. "On n'attendait que ça", reconnaît le président de la fédération lorraine de l'hôtellerie de plein air, mais les professionnels vont devoir, comme tous les acteurs du tourisme, s'adapter aux contraintes sanitaires liées au coronavirus.

"Il va falloir trouver une solution pour assurer à nos salariés et nos clients une hygiène parfaite" explique Thierry Quinot. Ce qui passe par de la régulation des vacanciers : à la piscine, dans les sanitaires et tous les espaces partagés. Il faudra être vigilant, alors même que le public est là pour se détendre. Un nouveau métier en somme.

Entre les tentes et les caravanes, pas de problème pour la distanciation sociale

L'avantage des campings, c'est bien le plein air."On n'aura pas de problème pour la distanciation sociale", explique Thierry Quinot, "les emplacements sont larges". Pas de couloirs ou d'ascenseurs à gérer. En revanche, il va falloir équiper les sanitaires avec des adhésifs au sol, peut-être "inciter les familles à venir prendre leur douche ensemble, plutôt qu'individuellement" et désinfecter régulièrement. 

Pour faire face à ces nouvelles responsabilités, Thierry Quinot, gérant de camping à Liverdun en Meurthe-et-Moselle, s'attend sans doute "à refuser du monde" au lieu des 800 clients habituels : "Il va falloir contingenter"

Le président de la fédération lorraine de l'hôtellerie de plein air a profité du confinement pour faire des travaux dans ses installations, il n'ouvrira pas dès mardi, mais bien des collègues sont prêts à accueillir du monde dès le 2 juin : "ça fait longtemps qu'ils attendent".

Retrouvez la chronique "La relance éco" tous les jours sur France Bleu Sud Lorraine et France Bleu Lorraine Nord.

France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess