Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : dans les Pyrénées-Orientales, l'immobilier ne connait pas la crise

-
Par , France Bleu Roussillon

C'est un des rares secteurs à pouvoir garder le sourire en cette période post-confinement. Le marché de l'immobilier reste plus dynamique que jamais en Pays Catalan. L'épidémie a visiblement stimulé les envies d'achats des particuliers.

Beaucoup de demandes en ce moment pour les agences immobilières
Beaucoup de demandes en ce moment pour les agences immobilières © Maxppp - Lionel Le Saux

"La crise ? Connais pas !" : ça pourrait être la devise des agents immobilier pour ce printemps 2020 dans les Pyrénées-Orientales. Le président de la FNAIM 66 (Fédération nationale de l'immobilier) est catégorique : La reprise est là ! Frédéric Malquier a confirmé sur France Bleu Roussillon ce jeudi matin la bonne santé du secteur malgré le long confinement que vient de subir population. 

"Les gens en ont profité pour mûrir leur projet et préciser leur cahier des charges. Les visites virtuelles de biens sur nos sites internet ont doublé pendant cette période. On voit désormais des gens qui ont contacté leur banquier ou leur courtier et qui sont prêts à investir."

Et visiblement le confinement a fait naître un désir d'espace chez des acheteurs qui recherchent en majorité un nouveau logement principal. "On constate une augmentation de la superficie pour les biens recherchés. On demande souvent des jardins ou des balcons. Les recherches de maison individuelles ont augmenté de 25%. Beaucoup de clients souhaitent pouvoir rester chez eux pour éventuellement télétravailler et profiter d'un extérieur plus grand pour leurs enfants."

Toujours une valeur refuge

Le confinement a également accentué une tendance, selon Frédéric Malquier : la venue d'acheteurs extérieurs au département. "On a notamment de plus en plus de clients de la région toulousaine qui veulent investir en Pays Catalan. D'autant que le prix de l'immobilier reste encore beaucoup plus attractif chez nous que dans d'autre régions."

Autre paramètre a prendre en compte pour expliquer le dynamisme du secteur : l'immobilier reste une valeur refuge pour l'investissement. Il n'y a pas encore de flambée des prix et les taux d’intérêts sont toujours très bas.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu