Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : début de saison timide dans les campings sarthois

-
Par , France Bleu Maine

Les campings sarthois vivent un début de saison estivale compliqué. Les vacanciers sont moins nombreux et réservent surtout de courts séjours.

Dans les campings sarthois, les vacanciers optent surtout pour des séjours de quelques nuits
Dans les campings sarthois, les vacanciers optent surtout pour des séjours de quelques nuits © Maxppp - ARNAUD FINISTRE

Les campings sarthois ont du mal à attirer les vacanciers en ce début de vacances d’été. « L’après Covid-19 est compliqué », affirme Yolaine Chappuis-Yard, la présidente du comité départemental de la fédération française de camping-caravaning.

Des séjours de 3-4 nuits

« C’est compliqué, car les clients réservent surtout de courts séjours. Certains habitués, les plus vulnérables au virus, ont annulé leurs réservations. Les autres viennent pour 3-4 jours et poursuivent ensuite leurs vacances si tout se passe bien. Mais globalement, il y a moins de monde », regrette Yolaine Chappuis-Yard qui ne dispose pas pour l’heure d’estimations précises sur les taux d’occupation.

Ce début de saison timide s’explique aussi par l’absence de touristes étrangers. Les campings qui parviennent le mieux à sortir leur épingle du jeu sont ceux qui proposent des logements locatifs, comme des mobil-homes ou des cabanes. « Cette option permet aux vacanciers d’avoir leurs propres sanitaires individuels. C’est très demandé car les sanitaires collectifs sont moins appréciés en cette période compliquée. Les terrains qui proposent surtout des terrains ´nus´ ont plus de mal à démarrer », note la présidente de la fédération de camping-caravaning dans la Sarthe qui espère une augmentation des réservations au mois d’août.

► Ecoutez la chronique "La relance éco" de 7h15 sur France Bleu Maine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess