Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : des affluences correctes pour les campings du Pays de Château-Gontier malgré la Covid

-
Par , France Bleu Mayenne

Particulièrement impacté par la crise du coronavirus, le secteur du tourisme en Mayenne tente de résister aux nombreux désistement dans les campings. Le mois de juillet n'a pas été si catastrophique que cela pour ceux de la communauté de communes du Pays de Château-Gontier, dans le Sud-Mayenne.

Le camping du Parc à Château-Gontier-sur-Mayenne a enregistré une baisse de 27% du nombre de nuitées en juillet 2020 par rapport à juillet 2019
Le camping du Parc à Château-Gontier-sur-Mayenne a enregistré une baisse de 27% du nombre de nuitées en juillet 2020 par rapport à juillet 2019 © Radio France - Martin Cotta

Camping par temps bleu ... Séjour délicieux ! C'est un mode de vie que les Français adorent chaque été : le camping. En tente, en chalet ou en caravane, les Français ne l'ont pas forcément trop boudé cette année malgré l'épidémie du coronavirus. Le camping du Parc à Château-Gontier-sur-Mayenne enregistre une baisse de 27% du nombre de nuitées en juillet par rapport au même mois l'année dernière. Même s'il enregistre une augmentation du nombre de nuitées en chalet (1.022 contre 929 en juillet l'année dernière).

Au camping des Rivières de Daon, le nombre de nuitées a baissé de 10%, soit 300 nuitées en moins. Les annulations des groupes d'enfants et des séjours organisés n'ont pas arrangé les choses. Pour autant, Lucie Labatte, responsable de l'office de tourisme du Pays de Château-Gontier se veut plutôt rassurante. "On a sauvé les meubles. Après le déconfinement on a senti une reprise d'activité avec des réservations qui arrivaient. Cela a été le cas jusqu'au 10 juillet. Les plannings étaient bien remplis. Mais malheureusement les annonces des autorités concernant la Covid-19 en Mayenne ont fait peur à nos clients, donc on a subi quelques annulations de séjours" explique la professionnelle. 

La communauté de communes a donc fait un choix stratégique, qui s'avère aujourd'hui payant, en proposant des séjours non pas à la semaine, mais à la demande pour s'adapter aux demandes des clients. "Dès le début on s'est dit qu'on allait tout fractionner, je crois que c'est cela qui nous sauve" déclare Lucie Labatte. Autre élément de satisfaction pour le tourisme du Sud-Mayenne : le succès de la Vélofrancette ne se dément pas et pas mal d'amoureux du vélo ont pu s'arrêter une nuit ou deux au camping du Parc de Château-Gontier-sur-Mayenne.

Dans les campings mayennais, un tourisme de proximité

Choix de la station

À venir dansDanssecondess