Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : Drôme et Ardèche jouent la carte "nature" pour les vacanciers cet été

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Sous réserve d'une évolution défavorable du coronavirus, les Français seront autorisés à partir en vacances cet été en France. Les professionnels du tourisme de Drôme et d'Ardèche espèrent capter une clientèle supplémentaire.

Ici, une vue sur le Vercors au sud de Valence
Ici, une vue sur le Vercors au sud de Valence © Radio France - Florence Beaudet

Les départements de Drôme et de l'Ardèche vont-ils accueillir plus de vacanciers français ? Le premier ministre a confirmé ce jeudi que les Français pourraient partir en vacances cet été dans l'Hexagone et en Outre-mer. C'est un soulagement pour les professionnels du tourisme dans les deux départements. La clientèle étrangère qui représente 35% des touristes en été en Drôme-Ardèche risque en effet de manquer. Il faudrait donc que les vacanciers français soient plus nombreux pour sauver la saison. Que ce soit l'Ardèche ou la Drôme, les deux agences de développement touristique (ADT) vont continuer à miser sur la nature et les grands espaces. Les ADT sont persuadées que cela correspond justement à l'aspiration des Français après le confinement. 

"Le calme, la tranquillité, c'est tout à fait ce que les gens vont rechercher aujourd'hui."

Gil Breysse, invité de "la relance éco" sur France Bleu Drôme Ardèche

Nature et grands espaces, d'autres départements vont les mettre aussi en avant. "C'est pour ça qu'il faudra être plus malin que les autres, être différenciant", souligne le directeur de l'agence de développement touristique de la Drôme Bruno Domenach. L'ADT n'a pas attendu les déclarations d'Edouard Philippe et prépare une campagne de communication coordonnée avec les communautés de communes et offices du tourisme pour vendre la destination Drôme à une clientèle plutôt de proximité. Le slogan "Drôme c'est ma nature" continuera à être décliné en misant sur le "slow tourisme"."Le calme, la tranquillité et la possibilité de se ressourcer, c'est tout à fait ce que les gens vont rechercher aujourd'hui", souligne Bruno Domenach. 

Relancer les touristes qui aiment l'Ardèche

En Ardèche, l'agence de développement touristique ne fera pas de grande campagne. "Tout le monde va en faire et c'est prendre le risque d'être inaudible", précise Gil Breysse, le directeur de l'ADT. Le leitmotiv restera "Émerveillés par l'Ardèche". Lui vise le tourisme affinitaire, des vacanciers qui viennent régulièrement en Ardèche et qui aime le département. Ils seront relancés par mail pour leur glisser que l'Ardèche serait ravie de les revoir dès cet été.

____________________________________________________
France Bleu Drôme Ardèche est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h18, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess