Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : en Bourgogne-Franche-Comté, les travaux publics se mettent au vert

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu Auxerre

Les entreprises des travaux publics donnent le feu vert à la transition écologique ! C'est en tout cas le message transmis par le président de la fédération régionale Vincent Martin lors d'un point presse organisé à Dijon.

Vincent Martin, le président de la Fédératino régionale des travaux publics
Vincent Martin, le président de la Fédératino régionale des travaux publics © Radio France - Arnaud Racapé

Du goudron écolo, vous y croyez, vous ? A tous les sceptiques, Vincent Martin l'affirme avec force : les entreprises des travaux publics travaillent depuis longtemps sur les problématiques liées à l'environnement : "Quand on parle de la biodiversité, des ressources, l'eau, de l'assainissement, de la fibre optique, nous sommes des acteurs qui permettent de favoriser la transition écologique."  

Les travaux publics, rois du recyclage

Pas question de faire du green-washing, autrement dit de faire semblant de s'intéresser à l'écologie pour mieux relancer l'activité du secteur. d'après Vincent Martin, les notions de recyclage, de tri des déchets sont parfaitement intégrées, et depuis longtemps, par les chefs d'entreprises de la région.

"Lorsqu'on fait du recyclage de matériaux, d'enrobés, on a toujours été soucieux du respect de l'environnement. On fabrique des revêtements plus verts dans la mesure ou on va recycler une part plus important, lorsqu'on va raboter une chaussée pour la renouveler, on peut recycler jusqu'à 50% aujourd'hui." 

Pour accompagner ce mouvement vert et en devenir un acteur incontournable, la FRTP et son président font cinq propositions : développer les infrastructures de mobilités douces comme les vélo-routes, développer les réseaux de chaleur comme à Dijon, préserver les ressources comme le gaz, ou l'eau, accélérer les grands projets comme la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône, ou encore accompagner les collectivités dans ce changement climatique, à travers une activité de conseil.

"On va s'adapter, faire évoluer nos entreprises et nos salariés vers ces nouveaux modes."

Exemple concret avec l'eau : "Dans le cadre du développement durable, c'est quand même une aberration de voir qu'il y a 20% de perte, de fuite, entre la zone de captage et le robinet du particulier. Donc il y a urgence à investir, et c'est justement par ce biais-là qu'on arrive à sensibiliser les collectivités." 

Autre argument : transition verte égale emploi et innovation dans la région : "Ça va créer de nouveaux emplois, des métiers différents, on va travailler différemment. Personne il y a dix ans ne pouvait imaginer qu'on travaillerait autant en télétravail, dans les travaux publics c'est pareil, on va s'adapter, faire évoluer nos entreprises et nos salariés vers ces nouveaux modes." 

En d'autres termes, sans les travaux publics, pas de transition écologique : la fédération se tient prête, à la disposition des élus, dans les communes, les communautés de communes, les départements, pour agir au plus vite, et dans le respect du nouvel horizon vert fixé par le gouvernement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess