Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : en Bourgogne l'hôtellerie de luxe retrouve des clients

-
Par , France Bleu Bourgogne

La crise sanitaire n'a pas vidé les établissements étoilés. L'hôtel 5 étoiles de Levernois, près de Beaune en Côte-d'Or retrouve une clientèle d'Europe du Nord. Les touristes qui prenaient l'avion voyagent en voiture et s'arrêtent en Bourgogne. Une fréquentation qui n'efface pas 3 mois de fermeture

Jean-Louis Bottigliero, directeur de l'Hostellerie de Levernois
Jean-Louis Bottigliero, directeur de l'Hostellerie de Levernois - DR

Les touristes américains ou asiatiques ne sont pas là cet été, toujours bloqués à leurs frontières, mais certains établissements de luxe sauvent leur saison estivale grâce au retour de clients venus d'Europe du Nord. Jean-Louis Botittgliero dirige le château Sainte Sabine, un hôtel 4 étoiles  à Pouilly-en-Auxois, et l'Hostellerie de Levernois établissement 5 étoiles près de Beaune. Il assure retrouver des clients qu'il n'avait pas vu depuis plusieurs années.

Comment se passe votre saison estivale ? Est-elle conforme à vos attentes ?

C'est un redémarrage assez fulgurant. On a passé trois mois très compliqués. où nous étions dans une grande incertitude Merci aux aides qui nous ont été accordées, même s'il faudra les rembourser. La Bourgogne est une terre de passage, et une grosse partie de notre clientèle vient du nord de l'Europe: La Belgique, le Luxembourg, Les Pays-Bas, l'Allemagne, la Suisse, quelques personnes du Royaume-Uni. Toute cette clientèle là prend habituellement l'avion , mais là ils voyagent en voiture pour aller rejoindre leurs lieux de villégiatures dans les Alpes ou en Provence. On retrouvé une clientèle que l'on ne voyait plus depuis quelques temps, et on a récupéré peut-être une clientèle qui nos manquait et qui a remplacé cette clientèle américaine ou asiatique. Pour l'instant, les trois prochains mois sont très encourageants, avec un niveau d'activité identique a l'année dernière sur la même période.

L'hostellerie de Levernois, établissement 5 étoiles
L'hostellerie de Levernois, établissement 5 étoiles - DR

Quel est votre taux de réservation ?

On retrouve des taux de 80 à 90 %.

Au bout du compte, est ce que cela compense la période de confinement ?

Non absolument pas . On a perdu 3 mois de chiffres d'affaires. Et ce qui n'a pas été vendu ne peut pas se rattraper. Même si on est complet,  je ne peux pas vous vendre la période d'une chambre qui serait restée vide pendant plusieurs jours. Ce qui est passé est passé.  Les 3 mois de chiffres d'affaires sont perdus, voila pourquoi on essaie de faire feu de tout bois. On augmente notre nombre de jours d'ouverture. Par exemple, le bistrot de l'Hostellerie fermait deux soirs par semaine, là on est ouverts tous les jours. Quant au restaurant gastronomique, on a ouvert d'autres salles pour compenser la distanciation entre les tables. On estime qu'on va malgré tout perdre  25% à 30 % de chiffres d'affaires. Il faudra voir comment va se passer l'automne, c'est là la grande inconnue, la grande interrogation.

_______________________________________________   
France Bleu Bourgogne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess