Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

La relance éco en Dordogne : "la rampe de lancement a été ratée" pour l'Aquarium du Périgord Noir

-
Par , France Bleu Périgord
Le Bugue, France

L'Aquarium du Périgord Noir au Bugue rouvre le 4 juillet prochain. Pour son directeur, la dette s'est alourdie pendant le confinement.

L'Aquarium présente plus de 6.000 poissons mais aussi des reptiles et quelques mammifères
L'Aquarium présente plus de 6.000 poissons mais aussi des reptiles et quelques mammifères © Radio France - Antoine Balandra

L'Aquarium du Périgord Noir au Bugue rouvre le 4 juillet prochain après quatre mois de fermeture à cause de l'épidémie de coronavirus. Fabrice Durant-Allize le directeur d'Univerland, qui gère notamment l'Aquarium estime "qu'au moment où on me demande de fermer, c'est quatre mois très importants mars, avril, mai, juin avant les deux mois d'été. La rampe de lancement a été ratée pour nous". 

Fabrice Durant-Allize, directeur d'Univerland dont l'Aquarium du Périgord Noir

Selon le directeur d'Univerland, l'Aquarium a perdu plus d'un million d'euros de chiffres d'affaires. "L'aide de l'état n'est pas suffisante, c'est une aide qu'il faut rembourser, selon Fabriche Durant-Allize, "on créé de la dette supplémentaire et il y a les charges en plus"

L'Aquarium a plus de 6.000 poissons mais aussi plus de 500 reptiles et quelques mammifères. "Il faut les nourrir, les entretenir, nous avons des charges ; il faut aussi des gens pour s'en occuper", explique Fabrice Durant-Allize. Pendant le confinement, sur les 25 membres de l'équipe, cinq sont restés en activités pour s'occuper des animaux mais les autres ont été placés en chômage partiel. 

Les visiteurs ne reviendront qu'à partir du 4 juillet car ouvrir plus tôt n'est pas utile explique Fabrice Durant-Alizé. "Le mois de juin est un mois de groupes scolaires, or en ce moment il n'y a pas de groupes. Sur certaines journées, 30, 40 voir parfois 100% de notre clientèle est hollandaise dont il n'y avait aucun intérêt pour nous de rouvrir avant". 

Sur la saison estivale, le directeur d'Univerland est dans l'incertitude "les gens vont-ils partir en vacances ? Vont-ils visiter ? On est dans une espèce d'interrogation explique Fabrice Durant-Allize, "vous mettez des années à mettre en place la gestion d'une entreprise et en deux mois, tout est perturbé". L'effectif l'été est normalement de 70 personnes, elles ne seront que 40 à 45 cette saison. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu