Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco en Dordogne : après le confinement Balança voit sa demande en nouveaux salons exploser

-
Par , France Bleu Périgord

Chaque jour, France Bleu Périgord s'intéresse à une entreprise de Dordogne qui fait face à la crise du coronavirus. Ce mercredi, gros plan sur le vendeur de meubles Balança, situé à Négrondes en Périgord vert

Les meubles Balança à Négrondes
Les meubles Balança à Négrondes - Meubles Balança

La relancé éco en Dordogne s'intéresse ce matin aux meubles Balança à Négrondes.

L'entreprise fondée il y a 53 ans prévoyait de s'agrandir malgré le confinement avec deux nouvelles surfaces prévue pour le mois de septembre. Et le confinement n'a rien remis en cause explique Patricia Balança, la gérante.

"Rien n'a été remis en cause, les entreprises ont été au rendez vous, dans le respect des règles. Nous ouvrons en septembre deux surfaces supplémentaires, ce qui portera notre espace à 2300 mètres carrés" dit Patricia Balança.

La relance éco avec les meubles Balança de Négrondes

"On avait ce projet là à cœur, on l'a mené à bien, on savait que le consommateur serait au rendez-vous. Nos salariés ont simplement été mis au chômage technique puis sont revenus après" poursuit-elle.

L'entreprise travaille avec de nombreux fabricants de meubles français et italiens, mais là encore l'approvisionnement a suivi. "Paradoxalement, les fabricants ont été au rendez vous dus la réouverture, et notamment les fabricants italiens ont été très dynamiques" dit Patricia Balança.

Et les clients sont revenus dès le 11 mai. "On a été agréablement surpris, car les clients se sont tout de suite présentés dès le jour de l'ouverture, avec une consommation soutenue jusqu'à aujourd'hui, je pense q'ils ont été au fait des besoins de leur maison. Le fait d'être à la maison a permis de bien appréhender les besoins" dit la gérante. 

Depuis lundi, les masques sont obligatoires dans tous les lieux publics. Y compris donc dans les espaces de vente de Balança. Une bonne chose pour Patricia Balança : "Je pense que c'est une bonne chose que le gouvernement ait imposé ce masque, car cela peut nous éviter d'être reconfiné à nouveau"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess