Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : la société Biotem à Apprieu en capacité de produire des tests

-
Par , France Bleu Isère

L'entreprise, spécialisée dans la fabrication d'anticorps, emploie 38 personnes, et compte recruter... Son co-gérant Hadrien Greco, est l'invité de "La relance éco" sur France Bleu Isère.

BIOTEM emploie 38 personnes à Apprieu
BIOTEM emploie 38 personnes à Apprieu © Radio France - Lionel Cariou

France Bleu Isère : Comment vous-avez traversé cette crise du Covid-19 ?

Hadrien Greco : On a eu quand même un ralentissement de l'activité puisqu'une grande partie de notre clientèle est composée d'universitaires et les universités comme vous le savez étaient fermées. Aujourd'hui les commandes sont bien reparties, tellement bien reparties qu'on a dû recruter deux personnes pour le moment, et des projets de recrutement sont en cours.

Quel est votre spécialité, votre cœur de métier ?

À Biotem, nous nous occupons de fabriquer et produire des anticorps. Nos clients sont à la fois des universitaires, des centres de recherche, mais également des industriels, des entreprise de pharmaceutique, vétérinaires, ou des entreprises de biotechnologies.

Est-ce que vous vous êtes réorganisés pour produire des tests ?

Tout à fait ! Historiquement on a toujours eu une volonté de développer un outil de production à Biotem, et aujourd'hui on a saisi ce sujet d'actualité pour s'adapter et pouvoir proposer à nos clients des outils de production à la fois sur toute la partie recherche et développement de production d'anticorps, mais également de production de kits de détection. On ne produit pas de test Covid-19 actuellement, mais on a la capacité de le faire. On a des projets notamment avec le CEA sur des dispositifs médicaux liés au Covid-19. Si demain on a des commandes sur le Covid-19, on peut y répondre.

Hadrien Greco, co-gérant de BIOTEM
Hadrien Greco, co-gérant de BIOTEM © Radio France - Lionel Cariou

Vous seriez en capacité de produire combien de tests ?

Actuellement on a la capacité de produire jusqu'à un million de test par mois.

Il faudrait embaucher...

Tout à fait et le fait d'être implanté localement et de maîtriser toute la chaîne de production en France et dans la région est un atout. Peu d'entreprises le font où ont les capacités de le faire.

Ça veut dire combien d'emplois ? 

Ça pourrait aller jusqu'à 75 personnes. Si les projets et les commandes tendent à se pérenniser, les CDI seront bien évidemment un mécanisme qu'on valorisera.

_________________________________________________
France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess