Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : l'agritourisme dans l'incertitude

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie

L'accueil à la ferme ou les gîtes représentent un complément de revenu, voire l'essentiel du chiffre d'affaire pour certaines exploitations. La crise sanitaire a eu un impact très fort sur l'activité. Hervé Roux, représentant régional du réseau "Bienvenue à la ferme", est l'invité de la relance éco.

Accueil à la ferme (illustration)
Accueil à la ferme (illustration) © Radio France - Anne Fauvarque

Hervé Roux, représentant AURA du réseau "Bienvenue à la ferme"

France Bleu : quand on parle d'agritourisme on parle d'un complément de revenu, mais qui peut être très important pour certains exploitants…

Hervé Roux : Oui tout à fait pour certains ça peut représenter 80 à 90 % du chiffre d'affaires total de leur exploitation. Certains se sont reconvertis, ils se sont spécialisés dans cette activité qui est une activité agricole à part entière .

Est-ce qu'on peut mesurer l'impact de confinement sur vos activités?

40 % des exploitations ont subi des pertes supérieur à 5.000 € et 12% des exploitations qui ont subi des pertes supérieures à 12.000 € par mois point. Donc c'est quand même très impactant pour une activité agricole.

Est-ce que l'activité est repartie ?

L'activité est repartie pour les fermes-auberges, les gîtes et les tables d'hôte, avec les mesures de distanciation sociale et les mesures Covid qui s'imposent Par contreles accueils de groupes comme c'est souvent lié aux mariages aux baptêmes et que c'est ce événement ont été soit annulés soit on été reportés à une date ultérieure, c'est une activité qui tourne au ralenti .

Savez-vous si vous pourrez reprendre les fermes pédagogiques, donc avec les écoles, à la rentrée ?

Pour l'instant non. C'est le grand flou au niveau de la rentrée des classes. Il n'y a pas de directive bien précise. On pourra savoir ce que l'on peut faire certainement fin août, juste avant la rentrée des classes.

C'est important pour vous…

C'est très important ! L'idée c'est quand même faire découvrir le monde agricole aux élèves et leur faire toucher l'activité agricole. Bien souvent c'est liée à l'élevage donc ça donne une bonne image. C'est une bonne vitrine de l'agriculture pour les enfants.

______________________________________
France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour, à 7H15, votre radio s’intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc...) Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de la pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l'avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess