Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : en Lozère, la réserve des bisons d’Europe accueille de nouveau les visiteurs

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Depuis le 6 juin, les balades au sein de la réserve des bisons d’Europe sont à nouveau possibles. Une bouffée d’air après trois mois de confinement.

Masque sur le nez obligatoire dès l’entrée dans le parc
Masque sur le nez obligatoire dès l’entrée dans le parc © Radio France - SAID MAKHLOUFI

La réserve a rouvert le 6 juin explique Christophe Aldrovandi, le directeur : "au début, la reprise a été très lente, mais depuis une semaine ça va de mieux en mieux au niveau des réservations." Masque sur le nez obligatoire dès l’entrée dans le parc, sens de circulation et gel hydroalcoolique aux quatre coins du site : "les conditions sanitaires sont importantes aussi bien dans le parc que lors des visites en calèches".

Après trois mois de fermeture, la saison commence à peine pour Christophe Aldrovandi : "on a beaucoup d’espoir pour les vacances d’été. La Lozère est un département isolé et c’est une force pour nous aujourd’hui. Le virus circule moins et on peut tirer notre épingle du jeu".    

La relance éco : en Lozère la réserve des bisons d’Europe accueil de nouveau les visiteurs

Chaque visite en calèche dure une heure au cœur du parc avec les bisons autour de vous. La réserve a été créée en 1991. Le premier pensionnaire du parc animalier fut offert par Lech Walesa à François Mitterrand au début des années 90.

Sur plus de 200 hectares d’espaces naturels, forestiers, les bisons évoluent en semi-liberté au cœur d’une faune diverse et variée, la réserve sauvage est dotée de passages aménagés qui favorisent la circulation des autres animaux sauvages (cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres…).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu