Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : en Lozère, Quézac a su garder la tête hors de l’eau

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Chaque jour, France Bleu Gard Lozère s’intéresse à la reprise économique dans la région après deux mois de confinement. Ce mercredi 13 mai, l’entreprise Quézac explique avoir boosté ses ventes pendant la crise.

 Depuis plus de 30 ans, l'entreprise Lozérienne basée à Ispagnac est spécialisée dans la production de bouteilles d’eau gazeuse
Depuis plus de 30 ans, l'entreprise Lozérienne basée à Ispagnac est spécialisée dans la production de bouteilles d’eau gazeuse © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Depuis plus de 30 ans, l'entreprise Lozérienne basée à Ispagnac est spécialisée dans la production de bouteilles d’eau gazeuse. Elle emploie une trentaine de salariés et produit plus de 24.000 bouteilles à l’heure. Mais à l’instar de beaucoup d’entreprises Quézac n’a jamais cessé sa production, bien au contraire.
 

Le reportage de Said Makhloufi

À l’usine d’embouteillage de Quézac, finalement, rien n’a changé. Les équipes, composées de quatre à cinq personnes, sont suffisamment petites pour que la distanciation soit appliquée. Durant toute la période de confinement, l’entreprise a travaillé presque comme d’habitude. Une continuité dans des conditions sanitaires drastiques : gel hydro alcoolique sur chaque poste de travail, port du masque obligatoire et pas plus de quatre personnes sur chaque ligne de production avec nettoyage systématique des outils à chaque rotation.

Ce qui a changé, en revanche, c’est le volume de bouteilles d’eau gazeuse commandées. "Nous avons fait un mois de mars équivalent à un mois de juillet ; ça a été de la folie. Habituellement, ce n’est pas un mois où on vend beaucoup", résume le directeur Pierre Alain Cazes le directeur du site.    

Pierre Alain Cazes le directeur du site.

La saison commence maintenant

Mais le plus dur est à venir explique le directeur : "notre saison commence maintenant, sur les mois de mai, juin, juillet et août. On produit plus de 20 millions de bouteilles. On ne doit pas se louper".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu