Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : en Mayenne chemin dégagé pour le réseau Daniel Moquet

-
Par , France Bleu Mayenne

La relance éco ce jeudi s'intéresse au réseau Daniel Moquet dont le siège est basé à Parigné-sur-Braye (Mayenne). Le spécialiste des aménagements extérieurs connaît une très forte activité depuis le déconfinement. Que ce soit en France ou en Europe.

Pauline Moquet la directrice générale du réseau Daniel Moquet aux côtés de Charles Fouassier co-gérant de l'entreprise Lemoine
Pauline Moquet la directrice générale du réseau Daniel Moquet aux côtés de Charles Fouassier co-gérant de l'entreprise Lemoine © Radio France - Martin Cotta

Un réseau marche à plein régime en ce moment en France. Celui de Daniel Moquet, l'un des plus célèbres paysagistes, spécialisé dans les allées et le terrassement. Le siège social est basé en Mayenne à Parigné-sur-Braye. 227 entreprises travaillent pour Daniel Moquet. "On explose les compteurs" nous confie même Charles Fouassier, le co-gérant de l'entreprise Lemoine, appartenant au réseau mayennais Daniel Moquet.

Beau temps

"Aujourd’hui la charge de travail est plus que pleine. Habituellement on a une visibilité sur deux-trois mois et là c'est un peu plus donc on est content". Nombreux sont les clients à s'être lancés après le déconfinement dans des projets de terrassement, ou de créations d'allées pour leurs maisons. Charles Fouassier va donc embaucher. "On a une politique d'embauche pour les apprentis que l'on va maintenir par exemple. Ils arriveront dès la rentrée" explique le chef d'entreprise. 

Pendant le confinement son activité s'est arrêtée une dizaine de jours. Le co-gérant et ses équipes ont pu remettre le bleu de chauffe rapidement quand même. "Grâce aux masques et au gel hydroalcoolique on a réussi à maintenir une activité. En plus le beau temps était de la partie, donc on a sauté sur l'occasion" poursuit Carles Fouassier. En revanche il a fallu adopter, malgré tout, des mesures de chômage partiel. "On a fait des rotations : un salarié par camion et par chantier. On ne pouvait pas réintégrer l'ensemble de nos effectifs. C'est effectivement très particulier comme moment. Il y a eu beaucoup d'interrogations et du stress forcément" termine le co-gérant.

À l'international

Dans le réseau Daniel Moquet les commandes affluent pour les 200 entreprises du réseau en France, mais aussi à l'international. En Angleterre en Allemagne et en Belgique où la structure mayennaise est implantée. "Ils ont été confinés comme nous. Les Anglais un peu plus longtemps même. Mais on sent le même engouement pour les projets d'extérieurs" explique Pauline Moquet, la directrice générale. "Notre produit phare actuellement c'est l'Hydrostar. Des résines translucides où l'on agglomère du gravier de marbre. L'avantage c'est qu'on a un choix et un panel de couleurs large. C'est un produit qui plaît pour les terrasses" déclare Pauline Moquet. 

L'horizon semble dégagé donc pour le réseau Daniel Moquet même si le coronavirus est toujours présent. Ce dernier pourrait quand même avoir raison d'un événement important : les portes ouvertes de l'entreprise à Parigné-sur-Braye le dernier week-end de septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess