Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : à Flers dans l'Orne, Fantex rebondit grâce à ses élastiques pour masques

Flers, France

Fantex à Flers dans l'Orne enregistre un élan inattendu de sa production d'élastique depuis la pandémie de Covid. Chaque semaine, sortent des ateliers 50 à 70 millions de mètres d'élastique, très recherché pour les masques et autres visières. Une PME numéro 1 en France, l'un des leaders en Europe.

Bobine d'élastique Fantex
Bobine d'élastique Fantex - Fantex

L'histoire de Fantex ne date pas d'hier. C'est en 1865 que le fabriquant de harnais , sangles, tresses et autres rubans, rigides ou élastiques, débute sa production. L'entreprise n'a depuis cessé de se développer et d'innover malgré les guerres, les crises et autres difficultés. Rachetée en 2009 par Charles Odend'hal, elle est aujourd'hui reconnue pour ses savoir-faire bien au delà des frontières de la région et de l'hexagone. Une PME de 10.000 m2 qui emploie 5O personnes,  labélisée entreprise du Patrimoine vivant. Un label qui distingue des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Chaine d'élastique Fantex
Chaine d'élastique Fantex - Fantex

Si l'activité pourtant phare des harnais de sécurité (pour le médical, l'aérospatiale ou l'automobile de course) des sangles ou de la maroquinerie de luxe a sensiblement diminué avec le confinement, celle de l'élastique a explosé. Pour réussir à répondre à la demande et sortir jusqu'à près de 70 millions de mètres d'élastique par semaine, il a fallu réorganiser les équipes. Elles sont passées à un rythme en trois huit, 7 jours sur 7.  Le parc machines, très diversifié, a été développé. Une dizaine de machines qui étaient à l'arrêt ont été dépoussiérées et remises en route pour compléter celles tournant déjà à plein régime. 

Fantex
Fantex - Fantex

Fantex s'appuie sur des salariés aux savoir-faire qui n'existent plus guère ailleurs. Ces métiers du tissage, d'enfileurs d'élastiques ou de ruban ne s'apprend pas dans les écoles, mais dans les ateliers , un peu comme pour les compagnons et se transmet ainsi au fil des générations. 

Et malgré le rythme, Fantex continue d'innover 

Avec par exemple des élastiques pouvant résister à plus d'une centaine de lavages à 60°,  ou ceux avec boutonnières pour permettre  d'adapter visière et masque au tour de tête. D'autres innovations sont en cours n'en dira pas plus Charles Odend'hal qui applique le même soucis d'innover pour la seconde entreprise de son groupe Lécuyer à Lisieux qui s'est lancée dans la fabrication de masques. Près de cinq millions fabriqués par semaine, certifiés par la direction générale de l'armement . 

Une crise qui a livré certains enseignements à ce dirigeant 

Charles Odend'hal a apprit que tous ses collaborateurs n'avaient pas la même sensibilité face à une pandémie comme celle que nous affrontons,. Il a fallu rassurer, trouver les bons mots et les méthodes pour sécuriser les 150 salariés du groupe. Il a compris plus encore qu'il fallait s'appuyer sur ses savoirs-faire et innover toujours. Et surtout rappelle t'il à ceux qui l'ignoreraient ou l'oublieraient, que l'industrie, secteur parfois boudé ,occupe une réelle place dans notre économie et représente une richesse à ne pas négliger.

Ecoutez le témoignage de Charles Odend'hal, à la tête du groupe Lécuyer

La " relance éco" en Normandie à retrouver chaque jour sur France Bleu Normandie à 7h15

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu