Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La "relance éco" en Normandie : les chambres d'hôtes tirent leur épingle du jeu grâce à la mer

Comme tous les jours dans la "relance éco", France Bleu Normandie s'intéresse à la reprise d'activité dans la région après le confinement. Direction les bords de mer près de Dieppe où les gîtes et les chambres d'hôte reprennent des couleurs.

Les chambres d'hôte de Nathalie face à la mer reprennent des couleurs
Les chambres d'hôte de Nathalie face à la mer reprennent des couleurs © Radio France - Olivia Cohen

Aujourd'hui, dans la "relance éco", on prend le large ! Avec le Covid-19, les chambres d'hôtes et gîtes en bord de mer sont plébiscitées. Parce que la mer est une valeur refuge (selon un sondage réalisé par "Les Entreprises du voyage", organisation qui rassemble des professionnels du tourisme), les affaires de ceux qui ont les pieds dans l'eau repartent mieux visiblement que leurs homologues à la campagne. Reportage sur la Côte d'Opale à Sainte-Marguerite-sur-Mer dans une chambre d'hôte, qui s'appelle "Fenêtres sur mer". 

Les habitués sont de retour

Dans la grande cuisine-salon, des baies vitrées à la vue imprenable sur l'eau turquoise, du café, confitures, fromages, joliment disposés. Tout semble comme d'habitude pour les deux couples en train de petit-déjeuner, ils sont déjà venus dans cette chambre d'hôte de Sainte-Marguerite-sur-Mer, mais il y a un changement de taille, remarque Claudine : "Habituellement, tous les hôtes sont sur une même table et là Nathalie à mis trois tables"

Nathalie c'est donc la propriétaire de ces chambres d'hôtes où Claudine et son époux Jean-Pierre viennent trois fois par an. Ils habitent en région parisienne et malgré le coronavirus, ils n'avaient pas peur de venir : "En général, on s'y prend au dernier moment. On contacte Nathalie et on en profite" confie Claudine. 

Pareil pour Marianne et Michel, ce couple de Belges venus pour les 65 ans de monsieur. Eux, c'est leur deuxième fois ici. Ils ont choisi de revenir car il n'y avait pas trop de risque : "Ici, c'est très propre et très bien entretenu" disent-ils. 

Valérie, la femme de ménage, est en train de nettoyer les baies vitrées, masque sur le nez : "Il faut mettre un masque, des gants. Quand il y a des chaleurs, c'est pas évident" explique-t-elle. 

"Le mois d'août est déjà complet"

La patronne n'a jamais vu ça. D'habitude, on réserve chez elle au dernier moment : "Le mois d’août est déjà complet alors qu'on est seulement début juillet" raconte t-elle totalement surprise. Nathalie s'estime chanceuse. Ce qui va lui permettre de tenir le coup financièrement, c'est la fidélité de ses clients, accros au bon air et à la vue hypnotique : "Des fois, ils s'assoient sur le bout de leur lit, ils regardent la mer et ne bougent plus". 

Nathalie est admirablement située mais elle a entendu dire que c'était plus compliqué pour des collègues dans l'arrière-pays. Ce qui aiderait tout le monde assure Nathalie, c'est que l'été joue les prolongations : elle croise les doigts pour que la météo soit excellente sur la côte en septembre et en octobre. 

Reportage d'Olivia Cohen dans une chambre d'hôte de la Côte d'Opale à Sainte-Marguerite-sur-Mer

Retrouvez "la Relance éco" tous les matins à 7h15, sur France Bleu Normandie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess