Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La relance éco" : en Normandie, les ventes de voitures reprennent chez les concessionnaires

Chaque jour, France Bleu Normandie s'intéresse à la reprise de l'activité économique dans notre région. Aujourd'hui, zoom sur les professionnels de l'automobile avec Emmanuel Dupré La Tour, référent territorial du CNPA. Il était l'invité de "La relance éco" ce jeudi.

En Normandie, les professionnels de l'automobile représentent  22.000 salariés et 6.000 entreprises (photo d'illustration)
En Normandie, les professionnels de l'automobile représentent 22.000 salariés et 6.000 entreprises (photo d'illustration) © Radio France - Elodie Guéguen

Les professionnels de l'automobile en Normandie, ce sont 18 métiers, 6.000 entreprises et 22.000 salariés. Comment se portent-ils, un peu plus d'un mois après le début du déconfinement et la réouverture des concessions ? "Les ventes ont été totalement stoppées à partir du 15 mars et pendant deux mois, il ne s'est pas absolument rien passé", rappelle Emmanuel Dupré La Tour, le référent territorial du Conseil National des Professions de l'Automobile en Normandie. "Depuis la reprise des affaires, les premières mesures que nous avons montrent que les clients sont au rendez-vous", poursuit-il.

Selon Emmanuel Dupré La Tour, les aides annoncées par le gouvernement pour acquérir un véhicules plus propre ont créé un "effet d'aubaine" qui explique en partie cette reprise des ventes chez les concessionnaires. Mais les clients ont également repris leurs habitudes : "Comme il ne s'est pas vendu de véhicules pendant deux mois, il y a eu un phénomène d'engorgement. On vend naturellement en France deux millions de véhicules neufs et cinq millions de véhicules d'occasion", rappelle Emmanuel Dupré La Tour. Les aides du gouvernement permettent donc, d'une certaine manière, d'écouler les stocks qui n'ont pas été vendus pendant le confinement.

Si les ventes repartent pour les particuliers, elles sont en revanche beaucoup plus timides auprès des professionnels et des entreprises : "On sent qu'il y a des interrogations sur l'avenir. Les chefs d'entreprise se demandent ce qu'il va se passer sur le dernier trimestre et en 2021, on mesure donc une activité beaucoup plus faible au niveau du remplacement des véhicules chez les professionnels", conclut Emmanuel Dupré La Tour, invité ce jeudi de France Bleu Normandie.

France Bleu Normandie est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio  s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant...). Comment se  porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Retrouvez tous nos articles "La relance éco" en cliquant ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess