Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La "relance éco" : en pleine crise économique, il crée son salon de coiffure de luxe à Bordeaux

Par

Le coiffeur limougeaud Stéphane Beyrand vient d'ouvrir à Bordeaux La Suite, son salon de coiffure de luxe. La crise sanitaire et le contexte économique compliqué ne l'ont pas fait hésiter un instant.

L'équipe de coiffeurs et de coloristes de La Suite L'équipe de coiffeurs et de coloristes de La Suite
L'équipe de coiffeurs et de coloristes de La Suite - Pierre Gourinat

S'il ne parle pas d'aubaine, Stéphane Beyrand le reconnaît tout de même : le confinement est pour lui tombé à pic. Ce coiffeur limougeaud, fondateur de la Marque Connivence, avec deux salons déjà ouverts en Haute-Vienne à Limoges et Nexon, était en plein travaux dans son local du Cours Clémenceau à Bordeaux quand toute l'économie s'est arrêtée. L'ouverture prévue initialement le 7 avril a été repoussée de deux mois. Loin d'hésiter, ou de se décourager, le patron a au contraire saisi cette période comme une opportunité. "J'en ai profité pour peaufiner mon concept, mais aussi" dit-il "pour lancer des cours de coiffure en ligne, ce que je n'aurais jamais fait sinon !"

Publicité
Logo France Bleu

Dépoussiérer le salon de coiffure de luxe

Et son concept, Stéphane Beyrand, est persuadé qu'il répond aujourd'hui à une attente d'une certaine partie de la clientèle. "Nous ne proposons pas une simple coupe mais plutôt une expérience de coiffure" explique le patron prêt à partir à l'assaut du marché bordelais. Ainsi dans le salon du Cours Clémenceau, l'eau des bacs à coiffure ne coule pas de simples douchettes mais du plafond. Les miroirs sont également connectés avec tout ce dont les client(e)s peuvent avoir besoin pour patienter ou s'occuper pendant les temps d'attente. 

Le poste coiffure et son miroir connecté - Pierre Gourinat

Si le démarrage la semaine du 9 juin a été plutôt timide, Stéphane Beyrand ne s'en plaint pas. "Au contraire,"assure-t-il. "Je préfère avoir moins de clients mais que ceux qui viennent soient ravis, et pour l'instant c'est le cas !". Si le salon bordelais de Stéphane fonctionne, il envisage avec son associé de dupliquer le modèle à Paris dans les prochains mois.

La Suite, 3 cours Clémenceau à Bordeaux. Tarifs: 95 euros pour une coupe, 165 euros pour une coupe-couleur.

Retrouvez la relance éco tous les matins à 7h15 sur France Bleu Gironde

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu