Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance eco : Eurolack maintient sa diversification d'activité initiée pendant l'épidémie

-
Par , France Bleu Auxerre

Elle fait partie des entreprises qui se sont adaptées à la crise sanitaire. A St Valérien dans le Gatinais, Eurolack, spécialisée dans la peinture industrielle et les résines de sols s'était mise à produire du gel et de la solution hydroalcoolique. Et la demande est toujours là !

Installée à Saint Valérien l'entreprise Eurolack est spécialisée dans la peinture industrielle et les résines de sols
Installée à Saint Valérien l'entreprise Eurolack est spécialisée dans la peinture industrielle et les résines de sols © Maxppp - AltoPress / Maxppp

A St Valérien dans le Gatinais, Eurolack, spécialisée dans la peinture industrielle et les résines de sols a transformé une partie de son outil de production pendant le confinement pour produire du gel et de la solution hydroalcoolique. Cette production s'est trouvée une clientèle locale, ce qui a permis à Eurolack de limiter l'impact de la crise. Si elle a repris son activité principale depuis, l'entreprise de Sylvain Madoire continue de produire du gel et de la solution hydroalcoolique car la demande est toujours là. 

Sylvain Madoire, gérant d'Eurolack

Pendant l'épidémie vous avez diversifié votre activité en produisant du gel et de la solution hydroalcoolique. Est-ce que c'est cela qui vous a permis de passer outre la crise sanitaire et économique ? 

Absolument. Les volumes ont été croissants par rapport à ce que l'on avait prévu tout en étant en local. Tout en restant en local on a eu beaucoup de commandes. De l'autre côté dans notre domaine, l'industrie, c'est vrai que l'activité s'était beaucoup ralenti. On avait deux clients qui étaient encore en activité achat et peinture industrielle, mais pas plus que ça. Cette activité de fabrication de gel et de solution hydroalcoolique nous a permis de croître et de maintenir notre chiffre d'affaires. On ne peut pas dire qu'on a augmenté mais on a maintenu notre chiffre d'affaires. 

La demande est toujours là ? Vous produisez aussi de la solution désinfectante. Est-ce que vous envisagez de les produire sur le long terme ? 

Pérennisez cette demande ? Oui, étant donner qu'elle est locale, que nos clients qui sont venus s'approvisionner, reviennent et nous demandent des quantités régulières : 5 L , 10 L, 100 L. Ils ont appréciés la qualité du produit que l'on avait formulé et ils reviennent. Donc, tant qu'on aura la demande, on en produira en parallèle de la peinture. 

La peinture , justement, vous en produisez de nouveau. Vous avez repris votre activité principale, c'est un soulagement ? Est-ce que l'avenir s'éclaircit dans votre domaine d'activité ? 

C'est notre coeur de métier ( la peinture industrielle et les résines de sols) donc toute la production est ravie bien entendu de revenir à nos fabrications.  Ce que l'on connaît et ce que l'on maîtrise bien . L'avenir on l'envisage pas trop mal avec nos clients jusqu'à fin septembre début octobre. Certains ont du travail ,d'autres en ont un peu moins . Après il y a certains clients qui ne savent pas trop ce qu'ils vont aller. Nous en ce qui nous concernent on a toujours des clients qui nous font des demandes et on a déjà des commandes de prévues et à livrer pour le mois de septembre 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess