Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : "fêter le plaisir de se retrouver" au cinéma Le Palace à Epernay

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Chaque jour, France Bleu Champagne Ardenne s’intéresse à une entreprise emblématique de notre région. Ce lundi, on vous emmène au cinéma Le Palace à Epernay, il rouvre ses portes après près de 100 jours de fermeture.

Image d'illustration d'un cinéma dans les Côtes-d'Armor.
Image d'illustration d'un cinéma dans les Côtes-d'Armor. © Maxppp - Lionel Le Saux

Après presque 100 jours de fermetures, les cinémas rouvrent leurs portes à partir de ce lundi, avec des nouvelles règles sanitaires à respecter. Après plus de trois mois de fermeture, le cinéma le Palace à Epernay espère que le public sera au rendez-vous. 

L’annonce de la réouverture des cinémas, c’était forcément une bonne nouvelle mais aussi une surprise pour Daniel Castaner, le directeur du Palace à Epernay. "L’annonce du Premier ministre Edouard Philippe nous a tous surpris parce que la profession, en relation avec le ministère, travaillait plutôt sur une réouverture pour le 15 juillet. Finalement c’est beaucoup plus tôt, ce n’est pas grave. Il y avait notamment aussi tout un protocole sanitaire  en négociation", dit-il. 

Le port du masque n'est pas obligatoire

Aujourd’hui le protocole est rodé, les conditions sanitaires au cinéma sont "optimales" dit Daniel Castaner. "La principale modification, c’est que le port du masque n’est pas obligatoire dans les salles de cinémas. Il est recommandé pour accéder dans le hall et pour les circulations. Par contre bien évidemment il y a du gel hydroalcoolique à disposition à l’entrée. Il y a des marquages au sol afin de respecter les distanciations physiques jusqu’aux caisses", explique le directeur du Palace. 

Et puis, comme le préconise le guide sanitaire élaboré par la Fédération nationale des cinémas français, les jauges des salles sont limitées à 50% de leur capacité. "C’est plus subtil qu’un siège sur deux parce qu’un couple ou une famille aura le droit de s’asseoir côte à côte. En fait, c’est un fauteuil de libre à côté de chaque groupe de spectateurs", poursuit Daniel Castaner.

Les groupes sont autorisés jusqu’au 10 personnes. Les séances sont moins nombreuses. Elles sont décalées pour limiter le nombre de spectateurs dans le hall. Ces mesures sont en place au moins jusqu’au 12 juillet

Une programmation un peu chamboulée

Au delà de l’aspect sanitaire ce qui est important pour Daniel Castaner et pour les clients, c’est les films et là, c’est un peu compliqué pour l’instant. "Pour plein de raisons. Evidemment, nous avons repris les films qui étaient à l’affiche au moment de notre fermeture le 14 mars. Je pense à De Gaulle, en plus on est dans le 80eme anniversaire de l’appel du 18 juin. Je pense à Invisible man, à En avant, ou encore à la Bonne épouse ou à Une sirène à Paris. Les films pour lesquels il y a eu une promo au mois de mars, les films que nous avions sorti, on peut imaginer que tout les gens qui avaient envie de les voir n’ont pas eu forcément le temps de venir. Après pour les reste, les distributeurs qui sont nos grossistes, sont en train de positionner les films mais toutes les grosses affiches ont été repoussées à l’automne", raconte Daniel Castaner. 

La profession s’organise. Il y a tout de même des nouveautés à l’affiche, des films de genre par exemple.  Et une avant première ce mardi soir, celle des Parfums, le film de Gregory Magne avec Emmanuelle Devos, Gregory Montel et Gustave Kerven.

"On profite dès mardi 23 pour présenter ce film et fêter le plaisir de se retrouver. La crise sanitaire a été terriblement anxiogène. Il faut que l’on réapprenne tous à revivre pleinement et à se faire des plaisirs comme le cinéma", conclut le directeur du Palace. 

La relance éco au cinéma Le Palace à Epernay

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Champagne-Ardenne.

France Bleu Champagne-Ardenne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu