Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : Franck Frouard, kiné à Seilhac, ne compte pas son temps pour limiter les délais d'attente

-
Par , France Bleu Limousin

Tous les matins avec la relance éco France Bleu Limousin donne un coup de projecteur sur un secteur d'activité en pleine reprise depuis le déconfinement. Ce matin direction Seilhac où Franck Frouard est kinésithérapeute. Les règles sanitaires réduisent le nombre de ses patients quotidiens.

Photo illustration. La profession de kinésithérapeute ne peut s'exercer sans contacts
Photo illustration. La profession de kinésithérapeute ne peut s'exercer sans contacts © Maxppp - Philippe Vacher

C'est une profession qui passe forcément par la promiscuité. Alors la crise du coronavirus la contraint particulièrement. Pour autant comme nombre de ses confrères Franck Frouard n'a pas fermé son cabinet, installé au sein de la maison médicale de Seilhac, près de Tulle, durant le confinement. "J'ai conservé une certaine activité pour des patients qui en avaient le plus besoin" explique-t-il. Tout en appliquant les gestes barrières scrupuleusement

Deux personnes en salle d'attente

Ce qui est encore le cas bien sûr depuis le déconfinement. Franck Frouard a rouvert son cabinet totalement mais avec des gros changements d'organisations. Toutes les salles, toutes les tables sont désinfectées régulièrement, de même que le matériel. La circulation au sein de toute la maison médicale a été modifiée avec une entrée différente de la sortie pour éviter que les patients ne se croisent. Dans sa salle d'attente, il n'accepte pas plus de deux patients à la fois, espacés de 2,50 mètres. Idem dans son plateau technique. "On prend un patient à la fois" souligne-t-il.

Pas possible de satisfaire tout le monde

Ce qui du coup limite fortement le nombre de patients qu'il peut recevoir tous les jours. Et donc de fait les délais pour avoir un rendez-vous. Franck Frouard a pourtant augmenté son amplitude horaire "pour tenter de satisfaire tout le monde mais ce n'est pas encore tout à fait possible". Alors même si la situation s'est améliorée pour tous les kinés, Franck Frouard précise qu'il n'a pas encore retrouvé son activité d'avant la crise et par extension le chiffre d'affaires de son cabinet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu