Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : gros succès pour la toute jeune marque de vêtements "Calaisfornia"

-
Par , France Bleu Nord

La relance éco consacrée à une toute jeune entreprise qui fait un tabac, cet été. La marque de vêtements "Calaisfornia" a été créée, il y a deux ans, par des jeunes habitants de Calais. Et elle a ouvert une boutique qui ne désemplit pas.

Rodolphe Leprince (à droite) et Romain Carèje, ont créé la marque "Calaisfornia" et ouvert une boutique, à Calais.
Rodolphe Leprince (à droite) et Romain Carèje, ont créé la marque "Calaisfornia" et ouvert une boutique, à Calais. © Radio France - Matthieu Darriet

Au départ, il y a deux ans, c’était plus une simple blague entre copains attachés à leur ville. Ils décident de faire fabriquer des tee-shirts avec un design inspiré du surf. Ils veulent représenter Calais, ses monuments et sa plage.

"Calaisfornia" a écoulé plus de 6.000 de ces tee-shirts qui ont fait son succès.
"Calaisfornia" a écoulé plus de 6.000 de ces tee-shirts qui ont fait son succès. © Radio France - Matthieu Darriet

Romain Carèje est l'un des co-fondateurs de la marque Calaisfornia : "Grâce au bouche à oreilles, les amis en ont voulu, puis les amis des amis, la famille et c'est parti comme ça. L'esprit de la marque, c'est d'être attaché à son territoire et de véhiculer une image positive, jeune, axée sur la mer et les sports de glisse. Nous voulons donner une image jeune et dynamique à la ville, qui en avait bien besoin à un moment donné.

Les mentalités changent et les Calaisiens sont de plus en plus fiers de leur ville.

Les tee-shirts ayant rapidement du succès, la gamme a été élargie aux sweat-shirts, casquettes, coupe-vent et autres gourdes isothermes ou masque anti-covid. Et les clients, touristes -y compris étrangers- et habitants de Calais en redemandent.

Aimer porter les couleurs de Calais

"C'est sympa, car c'est du local, raconte une vacancière. C'est aussi un peu du patrimoine de la région. Cela fait plaisir de représenter ça par les vêtements, pour le faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas. Et puis ça donne une image un peu plus jeune et dynamique que ça a pu l'être."

Depuis son ouverture, la boutique de "Calaisfornia" ne désemplit pas.
Depuis son ouverture, la boutique de "Calaisfornia" ne désemplit pas. © Radio France - Matthieu Darriet

"Le design des tee-shirts est par mal, poursuit un Calasien. C'est assez sympa, je trouve et les coloris sont flashy. J'habite à Calais, et je suis fier de ma ville. Je trouve que c'est une bonne idée et une belle initiative."

Une boutique bien visible

Avec de tels retours positifs, les réseaux sociaux et le site de vente en ligne « mon shopping, c’est calais » ne suffisaient plus répondre à la demande. Une boutique, baptisée "Concept store", a donc ouvert, juste après le confinement. Une ouverture accompagnée par la ville de Calais et son plan de relance du commerce de proximité. 

Le marque "Calaisfornia" a été largement déclinée sur d'autres textiles et accessoires.
Le marque "Calaisfornia" a été largement déclinée sur d'autres textiles et accessoires. © Radio France - Matthieu Darriet

Rodolphe Leprince est co-gérant de Calaisfornia : "Nous avons eu l'opportunité de récupérer la boutique du Dragon de Calais. C'était l'occasion de voir si ça fonctionnait. Et pour l'instant, nous ne sommes pas déçus. On ne s'attendait pas à un tel succès ! ça ne désemplit pas même le mardi, où a du monde dès le matin à 10h!"

Et maintenant ?

Au total, les deux entrepreneurs ont écoulé près de 6.000 tee-shirts depuis le démarrage. Aujourd’hui, la question, c’est celle de la suite. Les fondateurs réinvestissent tous les bénéfices dans des projets de diversification de la marque, projets encore secrets. Il y a déjà une déclinaison à Wimereux. Mais ils hésitent à se développer en allant vers les autres villes de la Côte d’Opale. Ils avancent par petits pas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess