Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : Valentine alias "Happy as a bee", influenceuse dijonnaise spécialisée dans la couture

-
Par , France Bleu Bourgogne

Valentine Vincenot, alias "Happy as a bee" sur Instagram, est une influenceuse et blogueuse dijonnaise spécialisée dans la couture. Depuis le confinement, elle multiplie les cours de couture en direct pour ses 24 000 abonnés. Une passion devenue un métier à part entière.

Valentine Vincenot derrière sa machine à coudre avec laquelle elle réalise les créations qu'elle partage à ses 24 000 abonnés Instagram
Valentine Vincenot derrière sa machine à coudre avec laquelle elle réalise les créations qu'elle partage à ses 24 000 abonnés Instagram © Radio France - Esther Michon

La relance éco : Valentine alias "Happy as a bee", influenceuse dijonnaise spécialisée dans la couture

De l'école d'ingénieur au compte Instagram de couture

Après avoir fait l'école Agrosup à Dijon, Valentine Vincenot travaille 8 ans en tant qu'ingénieure à Paris, chez LVMH et à Dijon, en recherche clinique pharmaceutique. En parallèle de ce métier "peu créatif" elle ouvre son blog dédié à ses créations puis se lance sur Instagram. Son compte est désormais suivi par plus de 24 000 personnes. Sur Youtube elle présente également ses dernières pièces cousues main. Ce sont majoritairement des femmes, de 25 à 35 ans qui s'intéressent à ses péripéties créatives. "Sur les réseaux sociaux il y a une grosse communauté couture, il y a de plus en plus de jeunes qui s'y mettent. Cela s'inscrit dans une démarche d'acheter un peu plus plus local et de connaître l'origine des choses que l'on achète" explique la jeune maman d'un garçon de 10 mois.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Quatre directs Instagram par semaine durant le confinement

Durant le confinement, la jeune influenceuse a multiplié les directs Instagram, jusqu'à quatre par semaine. Les live Instagram, ce sont des vidéos diffusées en direct aux utilisateurs de la plate-forme. Elle a ainsi animé des cours de couture, pour fabriquer des chouchous ou des blouses par exemple. Elle, derrière son écran de téléphone et sa machine à coudre, occupée à distiller ses conseils. Les internautes, eux aussi en pleine confection, mais chez eux. "J'avais l'impression d'être en train de coudre avec des copines et de ne pas être toute seule chez moi" se rappelle Valentine Vincenot. La dijonnaise a ainsi pu faire des collaborations avec des marques de couture ou de patrons qui la rémunèrent pour animer ces leçons virtuelles. Le but, pallier la difficulté à organiser des cours en présentiel étant donné les restrictions liées à la covid.

Influenceuse, un métier à part entière

Partager sa passion, ça marche. Depuis un an, Valentine Vincenot est en temps plein sur cette activité car les contrats se multiplient. Pour gagner sa vie, elle publie des tutoriels créatifs dans des magazines ou dans des livres. Et sur les réseaux sociaux, comme sur Instagram, elle réalise des partenariats avec des entreprises dans le domaine de la création. Une publication peut lui rapporter quelques centaines d'euros. "L'avantage que la marque a c'est qu'elle a une pub un peu plus vraie car clairement si le produit me plait pas je ne vais pas en parler" détaille-t-elle.

Suivre Valentine Vincenot et ses tutos créatifs

Choix de la station

À venir dansDanssecondess