Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : "Heureusement, le gouvernement donne 1.500 euros par mois aux guides touristiques comme moi"

-
Par , France Bleu Paris

La relance éco comme tous les matins de l'été sur France Bleu Paris. On zoom sur un secteur qui redémarre... à grand renfort d'aides en l'occurrence : le tourisme. Valérie Pécresse, présidente de l'Île-de-France a fait le bilan de l'été pour le secteur. Il n'est pas bon. Elle annonce des aides.

Les guides conférenciers et guides touristiques sont sans activités depuis le confinement.
Les guides conférenciers et guides touristiques sont sans activités depuis le confinement. © Maxppp - Vincent Isore

Comment rebondir face aux chiffres catastrophiques du tourisme ces derniers mois en Île-de-France ? Six milliards et demi d'euros de manque à gagner cette année pour les professionnels du secteur d'après Valérie Pécresse qui dressait le bilan touristique de l'été 2020 ce jeudi.

Selon la présidente Libres! de la région, un hôtel indépendant sur trois risque de mettre la clé sous la porte d'ici la fin de l'année. Et la clientèle des marchés lointains, les non-Européens, ne devrait pas revenir avant plusieurs mois au minimum. 

Alors pour soutenir ce secteur, le conseil régional annonce un plan de relance de 15 millions d'euros, un label sanitaire pour les structures recevant du public et une campagne pour inciter les Franciliens à visiter l'Île-de-France. De bonnes idées qui ne suffiront surement pas à sauver Xavier Vigreux, guide touristique, organisateur d'activités décalées dans la capitale. Il s'est confié à France Bleu Paris.

Xavier Vigreux : "Tous les serveurs, les guides, les gens en rapport avec les touristes pourraient apprendre une nouvelle langue."

France Bleu Paris : Comment allez-vous d'abord ? Comment travaillez-vous en ce moment ?

Xavier Vigreux : Je ne travaille plus. J'étais occupé jusqu'à fin novembre et en deux jours tout s'est annulé jusqu'à fin mai, puis au fur et à mesure jusqu'à fin août, fin septembre. Finalement jusqu'à nouvel ordre donc mon planning s'est largement allégé.

France Bleu Paris : Comment vivez-vous depuis mars alors ?

Xavier Vigreux : Heureusement, le gouvernement a promis d'aider de 1.500 euros par mois le gens dans ma situation et dans le domaine du tourisme. Heureusement ! Ca sauve les factures mais ça ne permet pas de faire le chiffre de l'année. C'est juste.

France Bleu Paris : Donc le label sanitaire proposé par Valérie Pécresse et la campagne pour inciter les Franciliens à visiter l'Ile de France, ça doit vous sembler un peu dérisoire ?

Xavier Vigreux : Je ne sais pas si le label sanitaire est la meilleure preuve. Les gens sont bien plus attentifs à l'hygiène, ils savent repérer tout seul si les gestes barrières sont bien appliqués. Moi je vais les suivre évidemment, dès que j'aurais la chance d'avoir des clients. 

Appeler les Franciliens à visiter leur région c'est une super idée ! On a tellement de choses à découvrir pas loin de chez soi ! Donc c'est très bien pour les structures. Pour les guides comme moi, en revanche, pas sûr que ça nous permette de tirer notre épingle du jeu.

France Bleu Paris : Qu'est-ce qu'il faudra pour relancer le secteur ?

Xavier Vigreux : Du temps. Du temps pour trouver un vaccin ou que le virus se calme tout seul, que les gens n'aient plus peur de sortir de chez eux. Pendant ce temps-là, moi je suis très content de recevoir 1.500 euros d'aides de l'Etat mais en contrepartie on pourrait en profiter pour apprendre une nouvelle langue. Tous les serveurs, les guides, les gens en rapport avec les touristes pourraient apprendre une nouvelle langue ou un nouveau savoir-faire pour être meilleur le jour où ces touristes du monde entier reviendront enfin. Pour s'améliorer et offrir plus.

Pour découvrir les activités touristiques décalées proposées par Xavier Vigreux, allez visiter son site internet : myparisforyou.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess