Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : l'aquarium de Limoges maintient le cap

-
Par , France Bleu Limousin

Depuis la réouverture de l'aquarium le 13 mai, les visiteurs reviennent peu à peu. Fini les visites par petit nombre, l'aquarium a redoublé de mesures sanitaires pour accueillir son public, qui est mieux accompagné au cours de sa visite, notamment par des biologistes.

L'aquarium de Limoges est le premier aquarium de France à rouvrir à l'annonce du déconfinement le 13 mai.
L'aquarium de Limoges est le premier aquarium de France à rouvrir à l'annonce du déconfinement le 13 mai. © Radio France - Rébecca-Alexie Langard

Premier aquarium de France et premier site touristique de Haute-Vienne à rouvrir le 13 mai, l'aquarium de Limoges recevait ses visiteurs sur réservations uniquement. Depuis le 1er juillet, plus de réservations obligatoires, l'entrée se fait normalement, enfin à quelques exceptions près : marquages au sol, sens de visite unique, port du masque obligatoire, etc. 

D'autres changements ont eu lieu après l'épidémie : plus question de toucher les animaux depuis les bassins tactiles, mais on peut donner à manger aux animaux avec un biologiste. "Les animations sont toujours présentes mais au lieu de faire un appel micro pour rassembler le public, on fait au cas par cas pour que chaque famille puisse assister à un repas de poissons", explique le directeur, David Brantome. 

Malgré les mesures mises en place, l'aquarium a accueilli 30% de visiteurs en moins ce mois de juillet, par rapport à l'année dernière : "les visiteurs n'ont pas peur de venir, c'est juste que nous avons manqué de communication. Chez nous, c'est à taille humaine, donc on espère que les touristes aussi vont venir au mois d'août. Venez en Limousin, vos serez tranquille et serein".  

Par ailleurs, une étude est en cours pour déménager l'aquarium. Il consisterait à agrandir la surface et faire un aquarium "hors du commun". L'idée est de faire un aquarium que l'on pourra visiter virtuellement et physiquement à la fois. Un sondage auprès des limousins permet de savoir les attentes quant à ce projet. "On veut que les Limousins soient impliqués dans ce projet et décident de ce qu'ils veulent", explique David Brantome. 

Le questionnaire est à retrouver sur le site de la ville de Limoges

Choix de la station

À venir dansDanssecondess