Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : l'association des commerçants de Thionville espère "le moins de casse possible"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Chaque jour, France Bleu Lorraine Nord s'intéresse à la reprise économique dans la région. Ce jeudi, zoom sur les commerces de Thionville.

Le centre-ville de Thionville (photo d'illustration).
Le centre-ville de Thionville (photo d'illustration). © Radio France - François Pelleray

Les soldes débuteront bien le 26 juin au Luxembourg, la confédération luxembourgeoise du commerce maintient cette date, alors qu'en France, la date de début des soldes, initialement prévue le 24 juin pourrait être décalée à mi-juillet. La décision est attendue la semaine prochaine. Si les soldes sont repoussées ici en Moselle, la concurrence luxembourgeoise risque de faire du mal aux commerçants thionvillois car les consommateurs n'auront qu'à traverser la frontière pour en profiter. Carol Thil présidente de l'Apecet, l'association des commerçants de Thionville, s'en inquiète-t-elle ? Entretien.

Avez-vous peur de la concurrence des soldes au Luxembourg ?

Face à cette période difficile, les gens ont envie de rester autour de chez eux. Ils ont envie de jouer le jeu de la solidarité. Je ne sais pas si les gens vont se mettre à beaucoup circuler, quand on voit le respect que les gens ont de toutes les mesures qui leur sont imposées, et puis la peur d'une deuxième vague aussi, je suis plutôt confiante sur le fait qu'ils vont rester dans un certain périmètre, et qu'ils joueront aussi le jeu de la solidarité. Je pense que cela peut jouer en notre faveur. Le décalage des soldes c'est quelque chose qu'il faut certes gérer mais pour nous l'objectif reste de sauver la saison.

Le stationnement gratuit jusqu'au 30 juin, c'est un gros coup de pouce pour vous ?

Plusieurs solutions ont été évoquées par la mairie, nous avons évoqué deux heures de stationnement gratuit, ou alors des tickets pour les commerçants, mais c'était compliqué à mettre en oeuvre, comme nous sommes dans une forme de période de transition, on s'est dit que la meilleure solution était d'apporter du stationnement gratuit, jusqu'à la fin du mois de juin. Nous réfléchirons à une autre solution pour la suite. C'est un premier bon point.

Les clients sont-ils revenus nombreux dans les commerces ?

La première bonne nouvelle pour nous, ce que pendant le confinement des nouveaux clients, des clients supplémentaires sont venus dans le centre-ville de Thionville, dans les commerces de bouches restés ouverts. Depuis le déconfinement, malgré un début timide la clientèle revient dans nos magasins, où les mesures barrières sont mises en place. C'est important de rassurer les clients. Maintenant ils le sont, et on sent qu'ils avaient tous envie, jeunes comme moins jeunes, de revenir faire les magasins. 

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Lorraine Nord

France Bleu Lorraine Nord est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess