Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : l'entreprise de sécurité Cosécur de Belfort a bien résisté à la crise

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Chaque jour, France Bleu Belfort Montbéliard s'intéresse à un secteur économique du Nord Franche-Comté. Aujourd'hui focus sur l'entreprise de sécurité Cosécur qui a dû se réinventer pendant le confinement et qui a garanti sa pérennité malgré la crise sanitaire.

Les entreprises de sécurité ont été particulièrement mobilisées depuis le début de la crise sanitaire (photo d'illustration)
Les entreprises de sécurité ont été particulièrement mobilisées depuis le début de la crise sanitaire (photo d'illustration) © Maxppp - Olivier Lejeune

L'entreprise Cosécur de Belfort, qui emploie une cinquantaine d'agents de sécurité, a été particulièrement mobilisée ces derniers mois, malgré l'annulation de beaucoup de contrats. En cette fin d'été, l'entreprise qui sécurise des magasins et des événements culturels dresse le bilan de la crise.

"Il est relativement positif, déclare Rachid Lefza, le responsable d'exploitation. Malgré les suppressions de sites liés à la musique et à la culture, cet été a été relativement bon. Tout le monde a pu travailler car on a continué à assurer évidemment toute la partie grande distribution, magasins, grandes enseignes, petit commerce qui ont fait appel à nos services pour faire en sorte que tout le monde puisse travailler dans des bonnes conditions."

La partie événementielle très touchée

"Lorsque le confinement a été déclaré, on a eu des sites qui ont fermé au samedi soir minuit". A cette période, la plupart des missions événementielles assurées par Cosécur sont annulées. "On a dû revoir la totalité de nos plannings", se rappelle le responsable.

En plus, s'est rajoutée une importante perte du chiffre d'affaires, "30 à 40% pour la partie événementielle qui représente beaucoup chez nous", détaille Rachid Lefza.

Pour autant, l'entreprise a pu rapidement rebondir : "Ces pertes ont été en partie compensées la semaine d'après par la demande de nouveaux clients qui nous ont demandé un maximum d'agents de sécurité pour les positionner en entrée de magasin et faire appliquer les gestes barrière, le port du masque, l'application du gel hydroalcoolique."

Une demande qui a évité de mettre des salariés sur le carreau. "Il a fallu bouger nos agents, les changer de site pour éviter de faire appel au chômage partiel". Aujourd'hui, seuls 3 agents sur les 50 qu'emploie l'agence sont en activité partielle. "C'est pas énorme !", se félicite le responsable d'exploitation.

Le retour des événements culturels et musicaux

A l'aune de la rentrée, l'entreprise a reçu des demandes de la part du monde du spectacle. "On a des salles qui vont rouvrir à partir de la semaine prochaine comme la Poudrière par exemple. Ca démarre le 2 septembre. Donc, ce sont trois agents de sécurité qui vont commencer mercredi à 19 heures. On avait plus vu ça depuis la mi-mars !", se réjouit-il.

Retrouvez la chronique “La relance éco” à 7h15 tous les jours sur France Bleu Belfort Montbéliard.

France Bleu Belfort Montbéliard est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess