Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : l'été confirme le retour des lecteurs à la librairie Doucet au Mans

-
Par , France Bleu Maine

La librairie Doucet, au Mans, a réalisé un mois de juillet record en terme de vente cette année. Un succès que sa gérante, Marie-Adélaïde Dumont, attribue au confinement pendant lequel les Sarthois ont repris goût à la lecture.

Les Sarthois se sont replongés dans les livres pendant le confinement.
Les Sarthois se sont replongés dans les livres pendant le confinement. © Maxppp - Vanessa MEYER

L'activité a bien repris à la librairie Doucet au Mans. Selon sa gérante, Marie-Adélaïde Dumont, certains Sarthois ont renoué avec la lecture car ils ont eu plus de temps pendant le confinement. "Après nos neuf semaines de fermeture, on était tous inquiets dans la profession de savoir comment allait redémarrer le travail", se rappelle la patronne de la librairie Doucet qui a remarqué"un véritable engouement" à la reprise.

10% de chiffre d'affaires en plus en juillet

La patronne de l'établissement de l'avenue du Général de Gaulle a noté une augmentation de son chiffre d'affaires de 10% sur le mois de juillet par rapport à celui de l'année dernière. Une hausse qui ne permettra pas de rattraper le manque à gagner du confinement. "Mais ce n'est pas grave, il faut aller de l'avant et remercier les lecteurs qui soutiennent leur librairie", explique Marie-Adélaïde Dumont. "La première semaine d'août est un petit peu différente avec la chaleur écrasante dans nos villes, les gens se déplacent moins", tempère la gérante.

Beaucoup de livres sur le Covid-19

Outre les classiques polars, romans d'évasion et littérature jeunesse, la libraire a vu de nouvelles demandes émerger chez ses clients. "Des livres de philo, des livres de développement personnel et des livres sur cette crise sanitaire que nous avons traversée et qui fait beaucoup parler d'elle", détaille Marie-Adélaïde Dumont. _"Il y a eu beaucoup de textes sur le virus, sur la façon de soigner, les pour, les contre."_La librairie Doucet compte une trentaine d'ouvrages sur le coronavirus."Beaucoup de docteurs se sont emparés du sujet et les gens ont envie de comprendre, de se renseigner et d'aller un petit peu plus loin à chaque fois."

Vous pouvez réécouter l'interview de Marie-Adélaïde Dumont de la librairie Doucet, dans la Relance éco par ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess