Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : ralentie par la crise, l'imprimerie Rimbaud innove à Cavaillon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Tous les jours, France Bleu Vaucluse s'intéresse à une entreprise emblématique du département pour savoir comment elle passe le cap du déconfinement. Aujourd'hui, les imprimeries Rimbaud, qui emploient douze personnes à Cavaillon.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - James Hardy

À Cavaillon, l'imprimerie Rimbaud a profité du confinement pour avancer. Elle est devenue une entreprise 100% solaire, complètement autonome en électricité. Sa co-gérante avec son mari, Isabelle Rimbaud explique dans la relance éco qu'elle n'a pas voulu se laisser abattre par la crise.

"L'épidémie n'a pas empêché d'innover et d'investir. On a voulu sortir de l'état de sidération dans lequel nous a plongé le Covid-19. On a des employés, il nous faut travailler. On a voulu continuer à avancer. On a lancé d'autres chantiers, c'est la clé pour aller vers l'avant et ne pas rester enfermés dans ce qui peut être anxiogène". 

Les municipales pour se relancer 

Isabelle Rimbaud raconte le ralentissement de l'activité : "On a perdu 80% de notre chiffre d'affaire. Cela redémarre petit à petit, c'est très léger, mais ça commence à frémir. il faut que ça redémarre plus". Elle compte donc sur le second tour des municipales, prévu le 28 juin, grâce à l'impression des affiches et des professions de foi. "Le deuxième tour est plus léger que le premier, il y a moins de candidats, mais il va quand même nous apporter de l'oxygène. C'est bienvenu pour passer le cap". 

En parallèle de son activité d'impression, l'entreprise s'est lancée dans la production de masques et de visières. "Comme nous avons continué à travailler, raconte la patronne, nous avions besoin de mettre en sécurité nos employés. Comme on ne trouvait pas de masques, on a bricolé sur des machines de découpe pour faire des visières. Ils supportent mieux ce genre de dispositif". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu