Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La relance éco" : l'usine L'Oréal de La Roche-Posay adapte sa production

-
Par , France Bleu Poitou

Chaque jour, France Bleu Poitou s'intéresse à une entreprise, un lieu emblématique de notre région. Aujourd'hui, focus sur l'usine L'Oréal de La Roche-Posay, dans la Vienne. Le site de production, qui n'a pas cessé pendant le confinement, s'est adapté aux besoin des consommateurs.

L'usine de La Roche-Posay, dans la Vienne, a adapté sa production pendant la crise sanitaire.
L'usine de La Roche-Posay, dans la Vienne, a adapté sa production pendant la crise sanitaire. - L'Oréal - DR

Spécialisée en produits d'hygiène et de soins, la marque dermatologique La Roche-Posay a son usine dans la Vienne. Le groupe L'Oréal a racheté le site de production en 1989. Pendant le confinement, il a dû s'adapter aux besoins des consommateurs. 

Un tiers de la production dédié au gel hydroalcoolique

Dès le début de l'épidémie, le groupe numéro 1 mondial de cosmétique a lancé un "plan de solidarité" pour soutenir la lutte contre le Covid-19. A La Roche-Posay, il a fallu très rapidement mettre en place une production du produit le plus recherché à l'époque. 

"En deux semaines, un tiers de notre usine s'est mis à faire un produit qu'elle n'avait jamais fait avant, qui est le gel hydroalcoolique" - Jean-Yves Larraufie, directeur du site de production de La Roche-Posay

10 millions de litres de gel ont été fabriqués rien que sur les deux usines de La Roche-Posay et de Vichy, que gère M. Larraufie. Une grand partie a été donnée aux personnels soignants. Tout comme les crèmes hydratantes, autre produit très demandé pendant la période de crise sanitaire : plus de 600.000 ont été fabriquées. 

Cette demande des consommateurs est toujours valable, et l'usine a adapté sa production en fonction de ces besoins, à savoir davantage de produits lavants et hydratants. La production de certains produits, comme le fond de teint par exemple, a été légèrement réduite. 

Un tiers de la production a été dédiée à la fabrication de gel hydroalcoolique.
Un tiers de la production a été dédiée à la fabrication de gel hydroalcoolique. - L'Oréal - Eric Larrayadieu

Investissements vers l'avenir 

Le site de La Roche-Posay n'a donc pas souffert de la crise, sa production est même supérieure à celle de l'année dernière, et l'équilibre économique est maintenu. Cela lui permet de continuer de maintenir les investissements et les projets prévus. Une extension de 300 mètres carrés a été inaugurée il y a quelques semaines.

Cette crise nous a rendus encore plus soudés, encore plus combatifs, et L'Oréal continue d'investir sur ses usines.

Comme le reste du groupe, l'usine de La Roche-Posay dit prendre le chemin de la croissance verte. Cela passe par l'installation de plusieurs milliers de mètres carrés de panneaux solaires, mais aussi l'évolution du packaging. Le premier tube de crème mondial à base de carton a d'ailleurs été fabriqué à La Roche-Posay. 

Et Jean-Yves Larraufie de préciser que le site investit aussi sur l'avenir, en augmentant le nombre d'apprentis, qui devrait doubler pour arriver à une petite dizaine. "Si on peut prendre des alternants qui ont leur formation mais pas d'entreprise, sur des métiers d'opérateurs de conditionnement, de conducteurs de chariots, de techniciens qualité, d'ingénieur on le fera, parce que ça fait partie de cette relance et des petits coups de pouce qu'on se doit de leur donner"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess