Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Relance Eco : la bière ne coule pas encore à flots pour la brasserie Picardennes de Corbie

-
Par , France Bleu Picardie

Avec le confinement et le prolongement de la fermeture des bars et restaurants jusqu'au 2 juin, les brasseries ont vu leurs débouchés se réduire considérablement. Une période compliquée pour les petits brasseurs comme la maison Picardennes installée depuis 10 ans à Corbie dans la Somme.

Laurent Lepere et Christophe Prodigue les deux gérants de la brasserie Picardennes
Laurent Lepere et Christophe Prodigue les deux gérants de la brasserie Picardennes © Radio France - François Sauvestre

Depuis mars, le houblon n'a pas cessé de fermenter dans les cuves de Picardennes à Corbie, à l'est d'Amiens dans la Somme. La maison, gérée par deux associés, Laurent Lepere et Christophe Prodigue produit "La Mascotte" et "La Caroline" et sort de ses cuves 100 000 litres de bière chaque année. "Si on compte en bouteilles de 33 centilitres ça fait 350 000", précise Laurent Lepere.

La Relance Eco à la brasserie Picardennes de Corbie

Mais avec la crise sanitaire, Picardennes a été privée d'une grosse partie de ses clients, les cavistes, les bars les restaurants. Et la reprise reste très timide. "Les restaurants tournent entre 60 et 70% de leurs capacités", observe Laurent Lepere qui s'inquiète aussi de la suite à moyen terme face à des annulations de certains événements comme la fête médiévale d'Amiens en septembre ou même certains marchés de Noel. 

Plus de vente directe ?

Pour l'instant Picardennes tourne à environ 70% de ses capacité ce qui ampute forcément le chiffre d'affaire : moins 40% en juin. La brasserie Corbéenne mise sur l'une de ses gammes, la Caroline vendues en grande surface mais aussi sur la vente directe qui ne représente que 5 à 10% des ventes totales mais la tendance pourrait évoluer à la hausse espère Christophe Prodigue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess