Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : la confiserie des Hautes-Vosges retrouve progressivement sa clientèle

Chaque jour, France Bleu Sud Lorraine s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région. Ce lundi, focus sur la confiserie des Hautes-Vosges à Plainfaing. A la recherche d'une clientèle perdue.

La confiserie des Hautes-Vosges à Plainfaing
La confiserie des Hautes-Vosges à Plainfaing © Radio France - Hervé Toutain

Dans la grande salle de direction, Jean-Marie Claudepierre parcourt les chiffres du doigt. Une perte vertigineuse de 80% des revenus pendant la période de confinement. 60% de baisse du chiffre d'affaire pour le seul mois de juin. Pendant 2 mois la production s'est arrêtée et les 40 salariés ont été mis en chômage partiel. "Heureusement l'année 2019 a été exceptionnelle ce qui nous a permis de tenir" souligne l'un des patrons de l'entreprise familiale fondée en 1986 sur les hauteurs de Plainfaing. 

Les ventes en ligne ont également permis de garder la trésorerie hors de l'eau.  Les 15 tonnes de stock ont été rapidement écoulées auprès d'une partie des 50 000 clients enregistrés.  Mais les visites organisées de groupes manquent toujours à l'appel, et ne seront pas de retour avant des mois. "En temps normal entre 8 et 10 autocars font étape chez nous chaque semaine, et là plus rien" s'inquiète Jean-Marie Claudepierre. Dans le magasin, la clientèle a été divisée par 2  passant de 600 personnes quotidiennement en cette période à moins de 300. Heureusement le tourisme local reprend renforcé par l'apport des visiteurs étrangers notamment belges et néerlandais. 

des masques en carton sur mesure
des masques en carton sur mesure © Radio France - Hervé Toutain

Un surcoût lié au Covid-19

L'application des mesures barrières ont entraîné des dépenses supplémentaires de l'ordre de 20 000 euros. Masques, gel hydroalcoolique et défenses en plexiglas pour les salariés les clients et les visiteurs. Pour respecter la distanciation physique le nombre de personnes à chaque visite a été drastiquement limité. 45 au lieu de 80. 

Pour gérer les flux, les horaires de travail et de présence ont été réaménagés avec l'instauration de la journée continue de 9H00 à 18H00. En revanche les congés posés par les salariés pour la période estivale sont maintenus. "Malgré tout je suis optimiste pour l'avenir" affirme Jean-Marie Claudepierre qui ajoute "la notoriété et l'image de l'entreprise sont le gage d'une sortie rapide de convalescence".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess