Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : La Guinguette de Belle Isle a besoin de soleil pour se remettre de la crise

-
Par , France Bleu Berry

Comme l'ensemble des bars et restaurants, la Guinguette, située au bord du lac de Belles Isle à Châteauroux a subi de plein fouet le confinement et les semaines qui ont suivi. Elle a pu rouvrir le 2 juin à effectif réduit et espère désormais une météo favorable pour limiter la casse.

L'équipe de la Guinguette espère du soleil pour accueillir un maximum de monde dans les semaines à venir
L'équipe de la Guinguette espère du soleil pour accueillir un maximum de monde dans les semaines à venir © Radio France - Kévin Blondelle

Tous les bars et restaurants ont subi de plein fouet la période de confinement, mais c'est encore plus vrai pour ceux qui ont une activité très saisonnière. C'est le cas de la Guinguette de Belle Isle à Châteauroux, qui réalise une  très grande part de son chiffre d'affaires entre avril et septembre, lorsque les beaux jours attirent du monde autour du lac. Autant dire que la moitié de cette période est perdue. "On avait un thé dansant tous les dimanches, on organisait des soirées, des concerts, on avait une bonne activité, depuis le Covid on est privé de tout cela, donc on s'inquiète un peu", explique le gérant Joël Mahéo. 

Là, on est à 30% de notre activité habituelle

Habituellement à cette période de l'année, une vingtaine de personnes travaille à la Guinguette, essentiellement des saisonniers. Ils sont une  dizaine pour le moment. "Là, on est à 30% de notre activité habituelle donc on ne peut pas se permettre de prendre autant de monde. Donc on reprend les saisonniers fidèles, et on espère qu'avec les beaux jours on pourra renforcer les effectifs".

Une activité très dépendante de la météo

Les beaux jours, c'est précisément le sujet qui fâche ces jours-ci. La Guinguette est particulièrement dépendante du soleil, qui attire les familles et les promeneurs autour du lac et sur sa terrasse

Depuis la reprise le 2 juin, il s'est montré globalement assez discret. "On sent que les gens ont besoin de sortir et de prendre l'air, et dès que le soleil est là on a du monde. Il y a toujours les craintes et les peurs de certains mais globalement les gens commencent à fréquenter de nouveau les bars et les restaurants. Quand la météo sera de notre côté,  les gens vont revenir."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu