Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : "la ruche qui dit oui" à Annecy profite du succès de la production locale de qualité

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Vente via internet de produits locaux de qualité. L'une des quinze premières "ruches" créées en France a connu à Annecy un gros succès durant le confinement. Et après ?

La Ruche d'Annecy
La Ruche d'Annecy - DR

C'est un réseau national qui vous permet de passer commande sur internet de produits locaux. Vous passez ensuite chercher votre commande dans une ruche (un local) comme celle d'Anne-Nathalie Guigues à Annecy.  En moyenne, elle effectue 120 livraisons par semaine.   

Deux fois plus de livraisons pendant le confinement

Durant le confinement, sa ruche n'a pas désempli."On est passé du simple au double !" s'étonne encore Anne-Nathalie. "Cela vient du fait que beaucoup de magasins étaient fermés, que les gens avaient peur de la promiscuité dans les marchés ou des grandes surfaces. Et en plus, pour beaucoup il y a eu l'envie de découvrir des produits locaux de qualité. Des goûts différents. Ils ont apprécié les petits fromages de chèvres ou la viande locale bio."

La cinquantaine de producteurs d'Auvergne-Rhône-Alpes référencés à Annecy a donc dû pour certains travailler intensément, à flux tendu, dans cette période confinée. Certains producteurs venaient sur place le jour de la livraison des colis aux clients. _"On a eu la chance d'avoir des producteurs de qualité extrêmement réactifs. Sans cela, ça n'aurait pas marché autant."  _Mesures barrières de rigueur. Sens de circulation dans le local. Récupération des colis sur rendez-vous. 

Un succès. Pas de triomphalisme pour l'avenir. 

Anne-Nathalie Guigues a constaté un reflux depuis le déconfinement, "un retour à la normale",  même si certains nouveaux clients demeurent fidèles. Pour les producteurs, "le succès du confinement ne va pas leur permettre de partir en vacances au soleil. Cela a juste un peu compensé les pertes, le désastre, de boire le bouillon. Car beaucoup travaillent avec la restauration ou les cantines scolaires qui se sont complètement arrêtées pendant plusieurs mois."     

La France a-t-elle pris goût aux circuits courts ? C'est la question centrale. Du côté des distributeurs et des consommateurs, la partie n'est pas gagnée. La gérante de la Ruche avoue se poser des questions. "Quand on voit le retour en grande surface des fruits et légumes qui se disent bio, sous emballage plastique, on peut être inquiet. C'est un peu du foutage de gueule, si je peux me permettre." Pour les producteurs, elle se montre plus confiante. Ils sont en capacité de dépasser la crise. "Il y a une force en Haute-Savoie qui depuis très longtemps travaillent ensemble sur des circuits courts. Ils sont très dynamiques. Ils savent s'adapter."

___________________________________________

France Bleu Pays de Savoie est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess