Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : La société coopérative le Relais reprend la collecte des vêtements dans nos deux Charentes

-
Par , France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

Covid oblige, le réseau d'entreprises Le Relais, spécialisé dans la collecte et le recyclage de textiles, avait dû stopper ses activités. Prés de trois mois et demi plus tard, le Relais se retrousse les manches et reprend du service.

Longtemps fermés les containers du Relais reprennent du service
Longtemps fermés les containers du Relais reprennent du service © Maxppp - Philippe TRIAS

Vous ne le portez plus, recyclez le. Après trois mois de fermeture dus à la crise sanitaire, les cent-vingt conteneurs de collecte de vêtements sont de nouveaux opérationnels.  Une aubaine pour tout ceux qui ont profité du confinement pour faire le grand ménage de printemps dans leurs armoires.  Le Relais 17 reprend ses activités  dans les 28 communes de Charente Maritime où  les sacs de linge s'entassaient sur la chaussée.
 

Une reprise difficile 

Une reprise à  point nommé pour le président du Relais en Charente-Maritime. Philippe Laforge qui constate un stock anormalement haut et des problèmes pour réceptionner les dons. Le grand tri de la Covid 19 a submergé la filière. "Si l'on avait repris à la fin du confinement, nos centres de collecte et de tri auraient été bloqués" révèle le président du Relais . Depuis la réouverture, le centre tourne à plein régime, mais "il n'y a aucun marché ni débouché sur la filière recyclage et exportation." Cette partie est donc bloquée en attendant que le marché reprenne alors que les réserves ne cessent de se remplir.
 

Des procédures rigoureuses d'un coté et des chauffeurs protégés de l'autre. 

Après évaluation, les risques semblent moindres. Les vêtements sont déposés dans des sacs et entreposés en quarantaine durant 24 heures. Les chauffeurs respectent les consignes sanitaires  affirme Philippe Laforge. Masques, gants, gel hydroalcoolique, toutes les précautions sont prises pour éviter la contamination. "Pour le moment, on n'a pas de cas chez nous" garantit-il.
 

Les dons continuent d'affluer et s'ils arrivent encore à gérer, les stocks se remplissent rapidement. La seule crainte, aujourd'hui, est que le marché ne puisse pas redémarrer pour ne pas vendre à perte. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess