Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : la société Norsilk sort renforcée du confinement et fusionne avec l'entreprise 3T

La société Norsilk, qui produit du bois à destination des professionnels, a décroché des contrats pendant le confinement et ses résultats sont dans le vert. Alors que des mesures en faveur de l'isolation des bâtiments ont été annoncées par le gouvernement, sa fusion avec l'entreprise 3T tombe à pic.

Le siège et le site de production de Norsilk sont installés à Boulleville (Eure).
Le siège et le site de production de Norsilk sont installés à Boulleville (Eure). © Radio France - Thomas Schonheere

Entre vingt et trente camions sortent tous les jours de chez Norsilk. Cette société, dont le centre de distribution est à Honfleur (Calvados) mais dont le siège et le site de production sont installés à Boulleville (Eure), usine du bois à destination des professionnels : des planches de bardage, des lames de terrasse, mais aussi des tasseaux ou des plinthes. Rachetée en 2015 alors qu'elle était en difficulté, par le groupe Mutares, qui a engagé un plan de transformation, la société présente aujourd'hui un résultat net positif. 

"Stop and go"

Car l'entreprise a beaucoup moins souffert du confinement que beaucoup d'autres. Elle a bénéficié des dispositifs d'aide mis en place par l'Etat, mais a aussi repris rapidement son activité. "En accord avec le personnel, nous avons fait des 'stop and go'", explique Sébastien Cossin, PDG de Norsilk. Nous avons arrêté la production lorsque nous n'avions pas assez de commandes et nous l'avons relancé lorsque nous en avions. Donc tout ce qu'on a produit a été vendu."

La société Norsilk emploie 120 personnes.
La société Norsilk emploie 120 personnes. © Radio France - Thomas Schonheere

Le fait d'être resté ouvert a également permis à Norsilk, qui emploie 120 personnes, de décrocher des contrats et des accords, notamment avec les magasins de bricolage, explique encore Sébastien Cossin : "Ils sont venus taper à notre porte, parce qu'ils avaient des clients qui attendaient des lames de terrasses, des lambris, etc. Il y a eu une partie de négociation avec eux parce que nous avions aussi nos clients à livrer. Nous avons donc trouvé des accords commerciaux pour la fin de l'année et l'année prochaine."

Une fusion qui tombe a pic

Norsilk a annoncé ce mercredi 29 juillet sa fusion avec 3T France, une société spécialisée dans l'étanchéité des toitures terrasses, elle-même propriété du groupe Donges, filiale de Mutares. Les marges ne sont pas communiquées, mais à elles-deux, les deux structures ont un chiffre d'affaires de près de 50 millions d'euros.

Cette fusion fait dire à Sébastien Cossin que le nouvel ensemble est bien parti pour se positionner dans le mouvement de rénovation des bâtiments, impulsé par le gouvernement suite à la Convention citoyenne pour le climat : "Qui dit isolation extérieure dit film d’étanchéité et morceaux de bois pour fixer tout ça sur les murs. Donc Norsilk, avec la fusion de 3T, est forcément en plein milieu de cette nouvelle activité qui va se développer sur les cinq prochaines années."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess