Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : la start-up toulousaine Rubix invente un boîtier capable de lutter contre le coronavirus

-
Par , France Bleu Occitanie

Chaque jour, France Bleu Occitanie s'intéresse à la reprise économique dans la région après deux mois de confinement. Ce jeudi, la start-up toulousaine Rubix explique avoir conçu un boîtier capable de quantifier les particules dans l'air et donc les postillons qui peuvent véhiculer le virus.

Le boitier créé par la start-up toulousaine Rubix (capture écran)
Le boitier créé par la start-up toulousaine Rubix (capture écran) - Site internet Rubix

Voilà une invention incroyablement intelligente. À Toulouse, la start-up toulousaine Rubix a mis au point un boîtier capable d'évaluer en temps réel l'état de l'air et donc indirectement la propagation du Covid-19. Son fondateur, Jean-Christophe Mifsud, était l'invité de France Bleu Occitanie ce jeudi matin.

"Ce boîtier a des micro-capteurs et va entre guillemets sniffer en permanence la présence de ces particules avec des capteurs lasers" — Jean-Christophe Mifsud

Plusieurs publications scientifiques ont prouvé que plusieurs paramètres (particules, humidité) présents dans l'air favorisent la propagation du coronavirus. Le boîtier inventé par Rubix permet d'évaluer ces paramètres en temps réel explique son fondateur Jean-Christophe Mifsud : "Ce boitier a des micro-capteurs et va entre guillemets sniffer en permanence la présence de ces particules avec des capteurs lasers, il va avec des capteurs d'humidité mesurer aussi cette humidité et va provoquer des alarmes en temps réel permettant ainsi soit de piloter l'air conditionné soit d'ouvrir la fenêtre".

Ce boîtier appelé "POD Sentinel", est également capable d'évaluer le niveau de désinfection d'une pièce pour protéger les salariés : "C'est un système de communication qui va permettre d'avertir en même temps les agents de nettoyage, les ressources humaines d'une défection dans le processus de désinfection".

"Nous avons eu le grand honneur d'être choisis par le gouvernement japonnais notamment dans le cadre du Diamond Princess" — Jean-Christophe Mifsud

Le boîtier de Rubix est en train de conquérir les marchés étrangers explique Jean-Christophe Mifsud : "Nous avons eu le grand honneur d'être choisis par le gouvernement japonnais récemment notamment dans le cadre du Diamond Princess qui est ce bateau de croisière et tout le processus de désinfection a été suivi avec nos objets connectés". Rubix enregistre également des commandes en France : "Nous avons toute une série de clients aussi bien dans des espaces publics que dans des espaces privés, des sociétés qui souhaitent rassurer leurs collaborateurs", détaille fièrement le fondateur de la start-up toulousaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess