Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

"La relance éco" : la vente de camping-cars explose chez les concessionnaires sarthois

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Les ventes de camping-cars, vans, caravanes et fourgons explosent depuis le déconfinement, notamment chez Caravaning central, un concessionnaire d'Arnage (Sarthe).

Les ventes de camping-cars d'occasion ont augmenté de 50% chez Caravaning central à Arnage (Sarthe)
Les ventes de camping-cars d'occasion ont augmenté de 50% chez Caravaning central à Arnage (Sarthe) © Radio France - Thierry Colin

Le camping-car, c'est une façon de s'évader avec sa maison sur le dos. Et depuis le déconfinement, les ventes s'affolent chez les concessionnaires spécialisés dans ce type de véhicules. 

C'est le cas, à Caravaning central à Arnage (Sarthe), où le chiffre d'affaires est en augmentation de 30 à 40% par rapport à l'année dernière. "Aujourd'hui, nous vendons une dizaine de véhicules par mois. En 2019, nous en vendions cinq ou six sur cette  la même période", détaille Julien Cunha, le responsable de la concession. 

Une clientèle plus jeune

Cette hausse des ventes est encore plus flagrante sur les véhicules d'occasion (+50%), souvent prisés des clients qui achètent leur premier camping-car. "On observe un rajeunissent de la clientèle. En moyenne, les acheteurs ont désormais la cinquantaine, alors que traditionnellement, ça tourne autour de 60-65 ans. On voit plus de jeunes familles aussi dans notre concession. Eux, se tournent davantage vers l'achat de vans ou fourgons", témoigne le responsable. Des clients prêts à investir plusieurs dizaines de milliers d'euros pour ce loisir puisqu'il faut compter entre 35.000 et 62.000 euros pour un camping-car.

Comme une envie d'évasion

Alors comment expliquer cet engouement soudain? Pour Julien Cunha, l'épidémie et le confinement ont clairement eu un impact favorable sur ce type d'achats. D'abord il y a eu un effet de rattrapage, "cela a donné envie à certains qui hésitaient de se lancer". Et puis le camping-car, le van ou la caravane, c'est aussi une autre façon d'envisager les voyages : "les gens veulent partir, visiter la France et surtout, se sentir partout chez eux".

► Ecoutez la chronique "La relance éco" de 7h15 sur France Bleu Maine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess