Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La relance éco : "Les citoyens reçoivent des masques chinois", l'amertume du patron de Labonal en Alsace

L’entreprise Labonal à Dambach-la-Ville (Bas-Rhin) a repris la production de ses chaussettes le 11 mai après deux mois d’arrêt total. Pour limiter les dégâts, le PDG s’était lancé dans la confection de masques mais il n'a pas encore gagné son pari.

L'usine Labonal reprend sa production de chaussettes après deux mois de confinement. L'usine Labonal reprend sa production de chaussettes après deux mois de confinement.
L'usine Labonal reprend sa production de chaussettes après deux mois de confinement. © Radio France - Matthieu Mondoloni

Les 90 salariés de Labonal , qui fabriquent habituellement des chaussettes, confectionnent des masques avec des filtres jetables depuis plus d'un mois. L'entreprise en a écoulé 150.000 exemplaires mais l’objectif est loin d’être rempli. Le PDG, Dominique Malfait, espère en vendre encore au moins 400.000 d’ici fin juillet. Problème :  il ne croule pas sous les commandes. "Notre chaîne de production tourne à 20 à 30% de ses capacités", regrette Dominique Malfait, "ce week-end elle était même à l'arrêt". 

Publicité
Logo France Bleu

Dominique Malfait en veut beaucoup aux collectivités locales. Elles n’ont pas fait appel à lui pour produire des masques et plus grave à ses yeux, les produits sont en grande partie importés de l'étranger. A l'image de l'agglomération de Mulhouse qui en a acheté 500.000 à la  Chine.

Des citoyens livrés avec des masques de Chine, du Pakistan ou d'Afrique du Nord alors qu'il y a un savoir-faire local

Ce mardi matin, le président de la région Grand Est, Jean Rottner se rend dans l'usine Labonal à Dambach-la-ville. Son PDG espère que cela "va inciter à certains acteurs économiques à passer des commandes" chez lui. "C'est un peu exaspérant de voir des citoyens livrés avec des masques de Chine, du Pakistan ou d'Afrique du Nord alors qu'il y a un savoir-faire local qui permet de répondre au besoin".

Cette commande de masques est vitale pour son entreprise. Sans cela, il ne comblera pas le manque à gagner suite à la chute de vente de chaussettes pendant le confinement. Il a déjà perdu 1,4 million d'euros sur son chiffres d’affaires annuel. L’année 2019 n’avait pas été bonne non plus après le redressement judiciaire

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15. 

France Bleu Alsace est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement.  Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise  emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport,  association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels  enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se  projette-t-elle dans l’avenir ?

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu