Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : Labonal, le fabricant alsacien de chaussettes arrête la production de masques

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Dambach-la-ville

Labonal, le fabricant alsacien de chaussettes arrête la production de masques. Elle avait été lancée en avril, en pleine crise sanitaire. Faute de commandes suffisantes, l'entreprise se consacre désormais à 100%, à la fabrication de chaussettes.

Les derniers masques ont été fabriqués la semaine dernière
Les derniers masques ont été fabriqués la semaine dernière © Radio France - Guillaume Chhum

C'était en avril dernier, en plein crise sanitaire et au moment où tout le monde était à la recherche de masques, le fabricant de chaussettes Labonal s'était mis à la fabrication de masques en tissus, un produit 100% local et lavable 50 fois

Cette fabrication s'est arrêtée la semaine dernière, faute de commandes suffisantes. Cette activité a permis toutefois le redémarrage de l'entreprise, d'amortir le choc, après deux mois de fermeture. 

Une " aventure masques " qui se termine 

La crise sanitaire a fait perdre à Labonal près de 1,4 millions d'euros sur la vente de chaussettes. Désormais l'entreprise, basée à Dambach-la-ville, réoriente maintenant sa production uniquement sur les chaussettes. Pour la fabrication de masques, 30.000 euros ont été investis pour l'achat et la location de machines. Plus d'une vingtaine de personnes ont pu travailler pour la confection. 

Des commandes ont été passées par les "Vitrines de Colmar"
Des commandes ont été passées par les "Vitrines de Colmar" © Radio France - Guillaume Chhum
Dominique Malfait près de salariées qui fabriquent les masques
Dominique Malfait près de salariées qui fabriquent les masques © Radio France - Guillaume Chhum

Pourtant les commandes espérées ne sont pas venues tout de suite, la concurrence était rude. Les collectivités locales ne se sont pas tournées tout de suite vers Labonal, préférant commander en urgence en Chine. Des collectivités qui ont finalement joué le jeu, avec une commande de 330.000 masques du département du Haut-Rhin, l'Eurométropole de Strasbourg, la ville de Strasbourg, ou encore la communauté de communes de Munster

Dominique Malfait regrette tout de même voir beaucoup de masques jetables achetés en Chine : " On voit des personnes acheter des masques en grand import, alors que nous les fabriquons chez nous et ils sont pas plus chers." En cas de nouvelles commandes importantes, les machines sont là et la production peut redémarrer en 24 heures, assure Dominique Malfait. 

Objectif : redresser la vente des chaussettes très rapidement 

Maintenant que la production de masques s'est arrêtée, Labonal souhaite mettre le paquet sur le redémarrage de la vente de chaussettes. L'entreprise alsacienne va, dès la rentrée, renforcer sa présence dans les supermarchés, miser sur la production bio et mettre en avant son savoir-faire 100% local .

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15. 

France Bleu Alsace est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se  projette-t-elle dans l'avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess