Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : le 14 juillet ne sera pas un pétard mouillé pour l'artificier Plein Ciel à Évron

-
Par , France Bleu Mayenne

Chaque jour, France Bleu Mayenne s'intéresse à une entreprise ou un secteur emblématique de notre département en cette période de crise sanitaire. Focus sur Plein Ciel, l'artificier évronnais qui réalise le plus gros de son chiffre d'affaires grâce au 14 juillet. Sa reprise d'activité est lente.

Aurélie Cousin, commerciale chez Plein Ciel, tient dans ses mains quelques objets pour faire du bruit le 14 juillet, depuis son balcon ou son jardin !
Aurélie Cousin, commerciale chez Plein Ciel, tient dans ses mains quelques objets pour faire du bruit le 14 juillet, depuis son balcon ou son jardin ! © Radio France - Martin Cotta

Cette année, malgré le déconfinement progressif, lié la crise du coronavirus, le nombre de feux d'artifices organisées pour des festivités, dont celles du 14 juillet, va s'écrouler. Peu de communes prendront l'initiative de rassembler des habitants autour d'un spectacle de pyrotechnie. Trop compliqué disent-elles, avec l'application des mesures barrières qu'il faut prendre en compte. En Mayenne, à Évron l'artificier Plein Ciel s'adapte donc au marché. 

Comme le 14 juillet arrive à grand pas, il était grand temps pour Plein Ciel de relancer son activité, même si la reprise est timide explique Aurélie Cousin, la commerciale de l'entreprise. "Avec les dernières décisions du gouvernement, on sait qu'à partir du 22 juin on aura le droit de tirer des feux d'artifices. Certaines communes se disent donc qu'elles vont quand même fêter le 14 juillet". D'autres villes ont aussi fait le choix de décaler leurs festivités aux mois d'août et septembre. Les festivités du 14 juillet représentent près de 70% du chiffre d'affaires annuel de l'artificier évronnais.

Les quatre salariés de Plein Ciel ont malheureusement comme beaucoup d'autres, été concernés par le chômage partiel. Et même si aujourd'hui organiser des feux d'artifices ou d'autres spectacles pyrotechniques peut paraître compliqué à cause des mesures barrières, tout est possible quand même milite Aurélie Cousin. "Oui car cela se passe en extérieur et les gens peuvent instinctivement s'éloigner les uns des autres, et les distances sociales peuvent être largement mises en place" détaille la professionnelle. 

Faites du bruit ! 

Pour que le 14 juillet ne soit pas synonyme de pétard mouillé, Plein Ciel, avec d'autres sociétés du secteur, va proposer des pochettes, qui seront disponibles dans des magasins de farces et attrapes, pour le grand public, afin qu'il fasse du bruit le jour de la Fête nationale. "Pendant toute la durée du confinement le gens se sont mobilisés à 20h tous les jours pour rendre hommage aux soignants. On s'est dit qu'il fallait qu'ils continuent à faire du bruit" explique Aurélie Cousin. D'où l'idée de pochettes avec à l'intérieur "des claps-claps", des bracelets lumineux tricolores, des canons à confettis et pour les plus grands des pétards, à utiliser seulement dans les jardins... évidemment. 1€ par pochette vendue sera reversée aux Fonds d'aide d'urgence Covid-19 créé par la fondation des Hôpitaux de France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu